Succès pour la 2e Nuit de la Justice
Publié le 03 novembre 2015

Plus de 300 personnes ont assisté à la 2e Nuit de la Justice, qui s’est tenue à l’ENM Bordeaux le 29 octobre dernier.
Les intervenants ont réfléchi autour de l’œuvre de Vladimir Jankélévitch et de la question « Est-ce que juger c’est pardonner ? » : Julia Kristeva, philologue, psychanalyste, écrivaine, professeure émérite de l’université Paris VII-Diderot, auteure de La haine et le pardon (Ed. Fayard), Xavier Ronsin, directeur de l’ENM, Françoise Schwab, professeure d’histoire et philosophe, Dominique Terré, membre du centre d’analyse et d’intervention sociologique, agrégée de philosophie et Jean-François Rey, professeur de philosophie à l’Université d’Artois étaient réunis pour l’occasion.
Paroles de Julia Kristeva, inscrites dans le livre d’or de l’ENM :
« La Nuit de la Justice, à l’aube du Pardon : merci à l’ENM pour l’accueil et la profusion des idées échangées. La formation des futurs « juges » et de leurs équipes exige une immense et complexe expérience intérieure pour être à la hauteur du « présupposé normatif » (Dieu) qui nous manque, et de la culture du dire pour accompagner le nihilisme galopant qui se couvre de l’extrême spiritualité du mal radical.
Avec mes meilleures pensées.
»