Les points forts des classes préparatoires de l’ENM
Publié le 05 avril 2016

Avec 54 places réparties dans ses trois classes préparatoires au 1er concours d’accès, l’ENM affiche un taux moyen d’admission au 1er concours de 20%. Des conditions de préparation privilégiées réservées aux étudiants les plus méritants éligibles aux critères sociaux.
Une préparation adaptée aux besoins de chaque élève
« La formation s’adapte à chacun. Pour moi, elle a surtout servi de remise à niveau dans certaines matières du droit car j’avais quitté l’université un an plus tôt. Elle m’a aussi permis d’améliorer ma méthodologie, surtout pour mes dissertations juridiques », précise Vincent Boisdron, auditeur de justice de la promotion 2015 et ancien élève de la classe préparatoire de Douai 2014/2015. « Par ailleurs, j’ai apprécié le fait que nous pouvions contacter les professeurs à n’importe quel moment lorsque nous avions des questions sur des devoirs », conclut-il.
Accès à la bibliothèque et à des activités culturelles
Ces classes ont une approche globale, plus large qu’un programme classique de préparation. Emilie Petrovski, auditrice de justice de la promotion 2015 issue de la classe prépa ENM de Paris 2013/2014, revient sur les conditions très favorables qu’offre le dispositif : « Tout était réuni pour que nous réussissions. Nous avions un très bon cadre de travail, notamment un accès à la bibliothèque indispensable pour nos travaux et nos recherches. ».
La formation inclut également plusieurs activités culturelles dans l’année en parallèle des cours. « Nous sommes allés voir des pièces de théâtre à la Comédie Française et à Versailles, des expositions et même un spectacle équestre. Originaire de Lyon, je ne connaissais pas du tout Paris : cela m’a permis de découvrir la ville et ses richesses et m’a beaucoup aidée à m’intégrer », confie Marion Escudier, auditrice de justice de la promotion 2015 et ancienne élève de la classe préparatoire de Paris 2014/2015.
Les aides financières : « une réelle motivation »

« La classe préparatoire est gratuite et propose une bourse sur critères sociaux, permettant de se concentrer entièrement sur la préparation », explique Imen Graa, auditrice de justice de la promotion 2015 et ancienne élève de la classe préparatoire de Paris 2014/2015. En effet, tous les élèves se voient octroyer une bourse d’un montant minimum de 300€ par mois, versée tout au long de la formation sous réserve d’assiduité. « Les préparations privées étaient trop chères et ces aides représentaient une réelle motivation pour moi car je savais que je n’aurai pas le temps d’avoir un job étudiant en parallèle », confie-t-elle.


Les inscriptions sont ouvertes : le dossier de candidature est à renvoyer jusqu’au 29 avril 2016. La commission recevra les élèves sélectionnés du 5 au 9 septembre 2016 pour un début de préparation au concours d’accès à l’ENM le 3 octobre prochain.