Rentrée des 83 stagiaires issus du concours complémentaire 2016
Publié le 11 janvier 2017

83 stagiaires issus du concours complémentaire du second grade 2016 ont effectué leur rentrée à l’ENM ce lundi 9 janvier. Ces professionnels en reconversion suivront une formation probatoire de cinq mois complétée, s’ils sont déclarés aptes à exercer le métier de magistrat, par une spécialisation de deux mois à la fonction qu’ils prendront en septembre 2017. Leur prestation de serment se déroulera le 19 janvier prochain.
Lors de leur rentrée, les stagiaires ont notamment été accueillis par Emmanuelle Perreux, directrice adjointe de l’ENM en charge des recrutements, de la formation initiale et de la recherche. Cette dernière les a félicités pour leur admission au concours avant de leur adresser ses plus vifs encouragements pour les mois à venir.
Reconversion professionnelle
Âgés de 35 à 53 ans, les professionnels en reconversion constituant cette promotion 2017 ont des parcours très diversifiés : 22 sont d’anciens avocats, 17 étaient greffiers, 8 juristes, 6 directeurs de service de greffe, 5 attachés d’administration, 2 conseillers pénitentiaires, 2 inspecteurs du travail, 2 inspecteurs des finances publiques…
Une période d’études très riche

Le premier mois de formation a lieu à l’École. Parmi les temps forts du programme : des conférences introductives sur la Justice du XXIe siècle, les lieux de justice et le sens du serment ou encore l’histoire de la magistrature, des simulations d’audiences (audiences correctionnelles et audiences de juge aux affaires familiales), des séquences pédagogiques dédiées à la méthodologie du jugement civil, au siège pénal et aux fonctions spécialisées, des interventions des chefs de la Cour de cassation et du Conseil supérieur de la magistrature ou encore trois demi-journées sur l’éthique et la déontologie (conférences et ateliers en petit groupe).

En amont de leur rentrée, les stagiaires ont suivi des parcours de formation à distance sur l’audience correctionnelle et le procès civil pour pouvoir se concentrer, pendant leur mois d’études à l’ENM, sur la pratique et le savoir-faire professionnel en face à face pédagogique.

Quatre mois de stage en juridiction

Après ces quelques semaines à l’École, la promotion 2017 poursuivra sa formation par un stage probatoire en juridiction de quatre mois en passant sept semaines au parquet, sept autres au siège civil et trois semaines au siège pénal. Ils se confronteront ainsi aux fonctions qu’ils pourront exercer à la sortie de l’École. Contrairement aux auditeurs de justice issus des trois concours d’accès à l’ENM - qui suivent pour leur part une formation de 31 mois -, ils ne peuvent pas accéder aux fonctions spécialisées dès leur premier poste.

À l’issue des cinq mois de formation, les stagiaires seront entendus par un jury qui se prononcera sur leur aptitude. Ceux qui seront déclarés aptes choisiront leur poste en fonction de leur classement au concours d’entrée et effectueront un nouveau stage de deux mois pour maîtriser les spécificités de leur future fonction.

À lire aussi : l’interview de Catherine Bottin-Vaillant, major du concours complémentaire 2016.

Consulter : le discours d’accueil d’Olivier Leurent.

En savoir plus sur les concours complémentaires.