Au cœur de la coopération pénale internationale
Publié le 24 novembre 2015

Les auditeurs de justice de la promotion 2015 ont consacré la journée du 4 novembre dernier à la coopération pénale internationale. Celle-ci s’est ouverte sur une conférence de Stéphane Thibault, vice-président en charge de l’instruction à la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Rennes et de Géraldine Bouzard, vice-procureur à la JIRS de Bordeaux. A la suite de ces interventions, les auditeurs de justice ont participé à des ateliers thématiques animés par des experts.
Un combat contre le surendettement

Estelle Cros, coordonnatrice de formation au sein du pôle Justice pénale, rappelle que « tous les magistrats de demain, qu’ils soient civilistes ou pénalistes, doivent avoir un minimum de socle de connaissances sur l’entraide pénale internationale. En effet, un juge civiliste peut être amené à siéger dans une audience correctionnelle où sont évoquées des dimensions de l’entraide pénale européenne. De plus, l’effacement des frontières au sein de l’UE donne la possibilité aux juges de coopérer directement ».

Par ailleurs, l’importante évolution des infractions transnationales nécessite une sensibilisation des auditeurs de justice aux outils et acteurs de l’entraide pénale internationale tant au stade de l’enquête que de la poursuite et de l’exécution des peines.

Pour aller plus loin

Les investigations judiciaires internationales est un ouvrage destiné aux magistrats, enquêteurs, avocats et observateurs de la procédure pénale moderne. Il présente l’état du droit français de la coopération judiciaire et détaille les différentes investigations judiciaires internationales, réalisées à l’étranger pour le compte des juridictions françaises. Cet ouvrage a été co-écrit par plusieurs spécialistes de la coopération pénale, dont Stéphane Thibault et Estelle Cros. Les auditeurs de justice peuvent l’emprunter à la bibliothèque de l’ENM.