Conférences sur les victimes dans le procès pénal
Publié le 25 septembre 2017

La promotion 2017 a suivi, les 4 et 5 septembre derniers, une séquence pédagogique dédiée aux victimes dans le procès pénal. L’objectif était notamment de permettre aux élèves magistrats d’orienter les victimes vers les services compétents pour leur prise en charge, leur accompagnement et leur indemnisation, d’appréhender le juste positionnement du magistrat face à la victime, mais aussi de comprendre le mécanisme de la justice restaurative ou encore les conséquences d’un psychotrauma.

Organisée par les pôles de formation Environnement judiciaire et Administration de la justice, la séquence pédagogique a débuté par une table ronde sur l’accueil, l’orientation et l’accompagnement de la victime. « Pendant longtemps, les auteurs des faits étaient condamnés uniquement parce qu’ils enfreignaient la loi et non parce qu’ils faisaient une victime. Venir à l’ENM afin de parler des victimes aux auditeurs de justice me semble très important pour la justice de demain : derrière les textes, il y a des hommes et des femmes qui souffrent », explique Alain Boulay, victime et président de l’APEV (Aide aux Parents d'Enfants Victimes), qui participait à cette table ronde aux côtés d'Yves Badorc, magistrat détaché au Service de l’accès au droit et à la justice et de l’aide aux victimes (SADJAV), de Christelle Chevalier, adjudante-chef de la brigade des recherches de Libourne et d'Isabelle Sadowski, juriste auprès de l’association France Victimes.

Après ces premiers échanges, les élèves magistrats ont assisté à quatre conférences, notamment animées par des magistrats et médecins, sur les thèmes de la justice restaurative, de la place des victimes dans le procès pénal, du psychotrauma et de la prise en charge de la victime en unité judiciaire médico-légale.

À lire aussi : Médecine légale : sensibilisation à la prise en charge des victimes