La promotion 2016 de l'ENM débute sa scolarité
Publié le 26 août 2016

La plus grosse promotion de l’histoire de l’École fait sa rentrée ce lundi 29 août. Elle avait prêté serment le 5 février dernier avant de passer six mois en stage dans des cabinets d’avocats. Elle débute ainsi un cycle d’études de sept mois rythmé par des enseignements liés à la pratique des fonctions juridictionnelles qui prendront la forme de directions d’études (les auditeurs sont répartis en petits groupes pendant toute l’année), d’ateliers et de conférences. Ils bénéficieront également de simulations d’audiences dans toutes les fonctions auxquelles ils sont formés.
Les premières semaines d’enseignement

La première journée sera notamment consacrée à l’accueil de la promotion, à la présentation des équipes pédagogiques, ainsi qu’au bilan du stage avocat. Dans l’après-midi, les auditeurs de justice assisteront à une conférence sur la représentation de la Justice animée par Frédéric Dabi, directeur adjoint de l’Institut Français d'Opinion Publique (IFOP), et Clotilde Lixi, de la sous-direction de la statistique et des études du ministère de la Justice.

Suivra, le mardi 30 août, une présentation des différents pôles de formation de l’ENM. Des conférences introductives spécifiques aux pôles « Justice pénale », « Justice civile » et « Humanités judiciaires » seront également proposées aux élèves magistrats les jours suivants.

Figurent, parmi les autres temps forts de ce début de scolarité de la promotion 2016, une conférence dédiée à la scène de crime assurée par le Professeur Sophie Gromb-Monnoyeur, chef du service de médecine légale du CHU de Bordeaux, et Aline Clerot, vice-procureur près le TGI de Lille, ainsi que des ateliers de police technique et scientifique en présence de gendarmes et policiers. Objectif : appréhender de manière pratique les outils et techniques de constatations, de recherches et d’analyses de traces et de données pouvant être utilisés dans le cadre d’une enquête pénale.

Un corps enseignant renforcé
Pour relever le défi de former la plus grande promotion d’auditeurs de justice tout en maintenant au plus haut niveau la qualité de ses enseignements, l’École a renforcé son équipe pédagogique : elle compte pour cette rentrée 26 coordonnateurs de formation (CDF) alors qu’ils étaient 21 à assurer la formation initiale de la promotion 2015. Ces derniers sont rattachés à différents pôles selon leur spécialité fonctionnelle. De même, l’équipe des magistrats enseignants associés a également été renforcée.
Trois magistrats ou auditeurs de justice étrangers aux cotés des auditeurs

Les 364 élèves magistrats de la promotion 2016, issus des concours d’accès ou recrutés sur titre de l’article 18-1, partageront leur scolarité avec neufs élèves avocats et trois auditeurs ou magistrats étrangers, originaires de la Mauritanie et d’Haïti, sélectionnés par le département international de l’ENM.