Une délégation de l’Académie suisse de la magistrature à l’ENM
Publié le 29 février 2016

Dans le cadre d’un programme d’échange d’élèves magistrats, une délégation de l’Académie suisse de la magistrature menée par son président Pascal Mahon, est venue bénéficier, du 24 au 29 janvier derniers, des enseignements de l’ENM. Une première rencontre avait été organisée, en novembre dernier, dans le cadre de la semaine d’échanges européens : six auditrices de justice françaises, accompagnées d’une coordonnatrice de formation, s’étaient alors déplacées en Suisse afin de partager une semaine de formation avec leurs homologues étrangers.
Coopération transfrontalière
L’objectif de ce dispositif est de favoriser l’entraide judiciaire en matière civile et pénale, afin d’améliorer l’efficacité des décisions de justice. Il s’agit également de sensibiliser les futurs magistrats au fait que des différences sensibles dans les systèmes de nomination des juges ou d’organisation des tribunaux n’empêchent pas la délivrance de deux justices nationales présentant les mêmes standards de qualité, conformes aux exigences européennes.
Découverte du système français
Les cinq stagiaires suisses et leurs deux accompagnants ont suivi tout au long de la semaine un programme spécifique d’information et de formation. Ils ont par ailleurs assisté à plusieurs audiences à la cour d’assises, au tribunal administratif, au tribunal correctionnel de Bordeaux ou encore au tribunal de grande instance de Libourne.
Des visites et des rencontres avec des magistrats, notamment avec Jean-Michel Bayle, président de chambre au tribunal administratif, ou encore Emmanuelle Perreux, directrice adjointe de l’Ecole, qui a partagé son expérience d’ancienne membre du Conseil supérieur de la Magistrature, ont également rythmé la semaine de formation.