Prix de la Fondation Scelles : concours de réquisitoires à l’ENM
Publié le 09 mai 2016

La Fondation Scelles organise un concours de réquisitoires destiné aux auditeurs de justice de l’ENM : huit futurs magistrats du parquet de la promotion 2014 ont participé à cet événement qui s’est déroulé fin avril à l’École. Deux récompenses à la clé : le prix du public et celui d’un jury de professionnels et de personnalités.
Les Prix qu’organise la Fondation Scelles visent à faire connaître la mission qu’elle s’est donnée : lutter contre toutes les formes d'exploitation sexuelle. Après un premier partenariat avec l’ENM pour l’édition 2013-2014 qui avait pour thème « l’exploitation sexuelle des jeunes et des enfants », la Fondation a proposé cette année aux auditeurs de justice de travailler plus globalement sur les vulnérabilités, facteurs majeurs d’exposition à la traite et à l’exploitation sexuelle.
Cinq sujets et cas pratiques au choix

« La présentation du concours et des engagements de la Fondation Scelles qu’a effectuée devant notre promotion François Vignaud, chargé des relations institutionnelles de la Fondation, m’a beaucoup intéressé », raconte Valéry Morron, qui fait partie des participants. « Je suis particulièrement sensible à la lutte contre les violences faites aux femmes et le proxénétisme et j’ai choisi un cas pratique lié à ces thématiques : l'exploitation sexuelle d'une étudiante dans un salon de massage. »
Romain Lemoel a pour sa part travaillé sur la vulnérabilité intrinsèque et les stupéfiants. « C’est d’abord le principe du concours, l’exercice du réquisitoire et l’éloquence qu’il suppose qui m’ont donné envie de participer. Les prix proposés aux gagnants m’ont aussi encouragé », explique-t-il
Deux prix distincts
Huit auditeurs de justice ont présenté leur travail dans le grand amphithéâtre de l’ENM, jeudi 28 avril dernier. Chaque prestation, d’une durée maximale de dix minutes, a été filmée pour être ensuite soumise au vote du public et à l’appréciation du jury. Les réquisitions seront mises en ligne courant mai sur le site de la fondation et sur Youtube.
A la fin du mois de mai, un jury de quinze personnes (professionnels, personnalités du monde politique et représentants du monde associatif) présidé par Gérard Biart, porte-parole de Zéromacho et rédacteur en chef de Charlie Hebdo, se réunira pour choisir le vainqueur du Prix du jury (1 500 euros). En parallèle, les internautes pourront voter pour leur réquisitoire préféré les deux premières semaines de juin : celui qui enregistrera le plus de votes remportera le Prix du public (500 euros).
La cérémonie de remise des prix aura le lieu le 24 juin 2016.