Les attachés de justice luxembourgeois formés par l’ENM
Publié le 07 novembre 2016
Quatorze futurs magistrats du Luxembourg ont achevé leurs trois semaines de formation initiale à l’ENM Bordeaux vendredi 28 octobre dernier. La suite de leur formation s’effectue au Luxembourg.
Depuis dix-sept ans, les futurs magistrats du Grand-Duché choisissent d’être accompagnés par l’ENM. Ainsi, quatorze attachés de justice luxembourgeois se sont formés, du 10 au 28 octobre, au métier de magistrat à l’ENM Bordeaux. Ils vont poursuivre leur cycle de formation initiale d’une durée de huit semaines au Luxembourg, notamment avec des coordonnateurs de formation et des intervenants de l’ENM.
Une formation axée sur la pratique du métier de juge et de procureur

Les attachés luxembourgeois ont notamment suivi des séquences dédiées à la méthodologie du jugement civil et du jugement pénal ainsi qu’à la présidence de l’audience pénale. En complément, la formation proposait des simulations d’audiences correctionnelles.

Les visites de la prison de Gradignan, de l’institut médico-légal de Bordeaux et de l’unité des malades difficiles de l’hôpital spécialisé de Cadillac sont venues enrichir ces trois semaines d’enseignements à l’ENM.

Des contenus adaptés aux dispositions luxembourgeoises

« Il faut souligner la qualité des coordonnateurs de formation et saluer le travail qu’ils accomplissent. En nous enseignant les dispositions luxembourgeoises, les formateurs s’appuient sur des codes qui sont différents des codes français, ce qui mobilise et engendre un travail supplémentaire de la part de l’équipe pédagogique », explique Claude Eischen, élève magistrat luxembourgeois.

Trilingues (français, allemand, anglais), forts d’un solide bagage universitaire et professionnel, ces attachés constituent un public exigeant et de très haut niveau. Alors que de nombreux instituts de formation judiciaire existent en Europe, leur choix se porte sur la France.

Dix-huit mois au Luxembourg et en France
Les futurs magistrats luxembourgeois sont recrutés par ordre de mérite parmi les avocats à la Cour de Luxembourg ayant au moins deux ans d’ancienneté. D’une durée totale de dix-huit mois, leur formation comporte un stage d’une semaine à Spa, en Belgique, un cycle d’études de huit semaines en partenariat avec l’École nationale de la magistrature ainsi que des stages et séminaires au Luxembourg auprès des tribunaux, des parquets, des services de police, des établissements pénitentiaires, etc.