Promo 2016 : une semaine d’échanges européens
Publié le 17 novembre 2016

L’ENM accueille à Bordeaux, du 21 au 25 novembre 2016, 128 élèves magistrats allemands, belges, portugais, roumains, slovaques, croates, autrichiens, néerlandais, hongrois, finlandais et bulgares venant découvrir la culture judiciaire française dans le cadre de la 16e édition du programme d’échanges européens multilatéraux Aiakos du Réseau européen de formation judiciaire (REFJ).

Durant cette semaine d’échanges, les élèves magistrats étrangers sont parrainés par des auditeurs de justice de l’ENM avec qui ils assisteront notamment à des audiences au TGI de Bordeaux. Ils effectueront également ensemble des simulations d’audiences pénales selon les différentes procédures des nationalités représentées.

Dans le même temps, 150 auditeurs de justice français de la promotion 2016, principalement sélectionnés sur leur niveau d’anglais, passent leur semaine en Allemagne, Belgique, Espagne, Italie, Pologne, Slovaquie, Slovénie et République tchèque pour se confronter aux systèmes et formations judiciaires d’autres pays de l’Union européenne.

Développer une confiance mutuelle
À l’image du concours européen Thémis qui vient de s’achever à Bordeaux, « ces échanges facilitent le développement d’une culture judiciaire commune », selon Clémence Caron, coordonnatrice de formation à l’ENM. Et d’ajouter : « L’objectif pour les participants est de mieux se connaître et d’établir un climat de confiance entre homologues européens afin de faciliter de futures coopérations. C’est aussi l’opportunité d’accroître leurs compétences linguistiques et leurs connaissances des mécanismes de coopération européenne. »
Conférences et débats

Lors de cette semaine d’échanges, de nombreux intervenants sont invités à l’École. Parmi eux, Frédéric Baab, représentant français au sein d’Eurojust, présentera mardi 22 novembre le rôle de l’Unité de coopération judiciaire de l’UE lors d’une conférence sur l’entraide judiciaire en matière pénale.

Seront également présents jeudi 24 novembre Olivier Ballande, réalisateur du film « Escort Girl » qui suit le démantèlement d’un réseau de prostitution à l’échelle européenne, et Baudoin Thouvenot, vice-président en charge de l’instruction au tribunal de grande instance de Paris qui a instruit cette affaire.

À lire prochainement : les témoignages d’auditeurs de justice ayant participé à ces échanges européens à l’ENM et à l’étranger.