Thémis 2016 : retour en images sur la finale du concours européen
Publié le 12 décembre 2016
Le 3 novembre dernier, l’équipe Roumanie 2 remportait la finale du 11e concours européen Thémis, qui a réuni durant quatre jours dans les locaux bordelais de l’École, huit équipes de cinq nationalités (dont trois françaises). Ouverture du concours, distribution des sujets, préparation des équipes, débats, annonce des résultats, discours de clôture… Les caméras de l’ENM ont filmé les temps forts de l’événement et recueilli des témoignages de candidats et de membres du jury.
Seconde place pour France 2

Les trois premières places du concours ont été décernées cette année aux équipes Roumanie 2, France 2 et à l’équipe autrichienne. Toutes ont, dans un premier temps, produit un rapport écrit en anglais à partir d’un cas pratique lié à un problème de droit d’accès à un tribunal en raison de frais de justice trop importants. Elles ont ensuite débattu face à une seconde équipe sur l’application des principes développés dans l’article 6-1 de la Convention européenne des droits de l’Homme à des cas réels.

Après la France, c’est la Roumanie qui accueillera la finale de l’édition 2017.

Favoriser de futures coopérations

Cette participation de l’ENM au concours Thémis du Réseau européen de formation judiciaire (REFJ) s’inscrit dans un objectif global : préparer les élèves magistrats français aux différents volets de la coopération internationale. Ainsi, à l’image de cette compétition, la semaine d’échanges européens AïAKOS - dont la dernière édition s’est tenue du 21 au 25 novembre derniers – est également dédiée à la découverte d’autres systèmes judiciaires et à la création de liens entre les élèves européens visant à faciliter de futures coopérations entre pays membres de l’Union européenne. Les auditeurs de justice bénéficient par ailleurs régulièrement de séquences pédagogiques sur l’entraide pénale internationale pendant leur période d’études à l’ENM. Enfin, une partie d’entre eux effectuent un stage à l’étranger au cours de leur formation, notamment auprès d’un magistrat de liaison.

À lire également : les témoignages des trois équipes françaises finalistes.