Rencontre avec Benoît Bastard, doyen des enseignements de l’ENM
Publié le 5 avril 2017
Désigné doyen des enseignements du pôle Environnement Judiciaire en janvier dernier, le sociologue et directeur de recherche émérite au CNRS Benoît Bastard est intervenu fin février devant la promotion 2016. Cette visite à l’ENM a notamment été l’occasion d’évoquer sa nouvelle collaboration avec les équipes pédagogiques. Rencontre.
Objectif du pôle de formation Environnement judiciaire
Les enseignements du pôle Environnement judiciaire doivent permettre aux auditeurs de justice et magistrats en fonction de développer leur capacité à appréhender le contexte non-juridique de leurs décisions et d’acquérir des connaissances scientifiques (médecine légale, psychologie, psychiatrie, sociologie, criminologie, etc.) pouvant être mobilisées dans le cadre du processus de décision judiciaire.
Un rôle de conseil

Le rôle des doyens des enseignements consiste notamment à conseiller les coordonnateurs de formation (initiale et continue) sur les modalités de mise en œuvre des objectifs pédagogiques de l’École et à assister aux réunions annuelles de bilan de pôle.

Si une partie des doyens des enseignements sont des magistrats, « il est important que l’École bénéficie aussi du regard extérieur de personnalités reconnues dans leur domaine qui n’appartiennent pas au corps de la magistrature », souligne Olivier Leurent, directeur de l’ENM.

Première intervention en tant que doyen des enseignements

Le sociologue Benoît Bastard a rencontré les élèves magistrats de la promotion 2016 le 27 février dernier en animant, aux côtés de Yannick Meneceur, magistrat membre de la Commission européenne pour l’efficacité de la justice (CEPEJ), une conférence sur le temps judiciaire organisée par le pôle Humanités judiciaires.
Il était également intervenu devant eux en novembre 2016 sur le thème des grandes mutations de la famille, dans le cadre des enseignements du pôle Environnement judiciaire.

Lire aussi : Trois nouveaux doyens des enseignements à l’ENM.