L’ENM réélue à la présidence du REFJ
Publié le 02 juin 2017

L’École nationale de la magistrature a été reconduite à la tête du comité de pilotage du réseau européen de formation judiciaire (REFJ). Pour Olivier Leurent, directeur de l’ENM, ce second mandat triennal, qui témoigne de la confiance accordée, « manifeste à nouveau le rayonnement de notre École au-delà de nos frontières ».
Fruit d’un investissement collectif de l’ENM, ce renouvellement salue ainsi les efforts entrepris pour dynamiser et élargir les activités du réseau.
Construire l’Europe judiciaire de demain

Pour Valérie Sagant, directrice adjointe, « L’ENM joue un rôle important d’animation du réseau. Notre présidence à la tête du comité de pilotage vise à développer les actions du REFJ dans un esprit le plus consensuel possible. Depuis 2011, la commission européenne et le parlement européen, qui soutiennent fortement le réseau, ont placé la formation des professions judiciaires au premier rang de leurs priorités. L’enjeu pour nous est de favoriser une culture judiciaire commune, gage d’efficacité des décisions de justice pour les citoyens européens ».

Créé en 2000, le REFJ réunit les instituts de formation des juges et procureurs des 28 États membres de l’Union européenne. Il propose un programme d’échanges entre magistrats européens et ouvre chaque année aux magistrats français une cinquantaine de session de formation.

Lire aussi : Le comité de pilotage du REFJ à l’ENM
Les échanges européens vus par les élèves magistrats

Voir : Film promotionnel du REFJ