Promotion 2017 : reprise des cours à l’ENM ce 28 août
Publié le 28 août 2017

En congés depuis le 24 juillet, les auditeurs de justice de la promotion 2017 reprennent les cours ce lundi 28 août. Conférences, débats, simulations d’audiences, directions d’études et stages rythmeront cette nouvelle période d’études jusqu’à leur départ en stage juridictionnel, le 5 mars 2018. Focus sur les séquences pédagogiques programmées en août et septembre.
Du développement de l’enfant à la place de la victime

Ce 28 août, une psychologue, un pédopsychiatre et des coordonnateurs de formation de l’ENM animent une journée dédiée au développement de l’enfant d’une part et à l’entretien judiciaire avec l’enfant d’autre part. Cette séquence pédagogique doit notamment permettre aux élèves magistrats d’identifier les besoins fondamentaux de l’enfant en lien avec les phases de son développement psychoaffectif et d’adopter une posture adaptée au recueil de la parole de l’enfant.

Une séquence sur les victimes, autre thématique phare de la formation des auditeurs de justice, se déroulera par ailleurs les 4 et 5 septembre prochains. Au programme : une table ronde sur l’accueil, l’orientation et l’accompagnement de la victime, ainsi que des conférences sur la justice restaurative, la place des victimes dans le procès pénal, le psycho trauma ou encore la prise en charge de la victime en unité judiciaire médico-légale.

Lire aussi : Médecine légale : sensibilisation à la prise en charge des victimes.

L’éthique et la déontologie au cœur des enseignements de l’ENM

Le mois de septembre mettra également à l’honneur l’éthique et la déontologie du magistrat à travers des enseignements organisés par le pôle de formation Humanités judiciaires. Guy Canivet, ancien premier président de la Cour de cassation et ancien membre du Conseil constitutionnel, animera en effet une conférence sur l’éthique de la délicatesse le 6 septembre. Cette dernière sera suivie, les 14 et 15 septembre :

- d’une conférence de Jean-Pierre Zanoto, ancien conseiller à la Cour de cassation, et Yves Gambert, procureur de la République près le TGI d’Angers, sur le statut du magistrat ;
- d’une intervention de Jean-Louis Nadal, président de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, sur le thème : « Démocratie et transparence » ;
- d’une journée en directions d’études construite autour d’études de cas sur l’éthique et la déontologie du magistrat.

« Cette année, la séquence abordera notamment le thème du conflit d’intérêts, sous l’angle des obligations des magistrats en matière déontologique définies par la loi organique du 8 août 2016 », précise Delphine Bourgouin, adjointe à la sous-directrice des études.

Temps forts du pôle Dimension internationale de la justice
Les 18 et 19 septembre, le pôle de formation Dimension internationale de la justice proposera à la promotion 2017 une rencontre avec André Potocki, juge français à la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH). Elle précèdera des cas pratiques liés à l’application de la convention européenne des droits de l’Homme.
Doyen des enseignements du pôle, Serge Brammertz, procureur du Mécanisme pour les Tribunaux pénaux internationaux, interviendra pour sa part devant les élèves magistrats le 20 septembre.
Soirée ciné-débat

Enfin, les auditeurs de justice assisteront, le 12 septembre prochain, à une soirée ciné-débat autour du film
« Le viol », réalisé par Alain Tasma, qui raconte comment deux touristes belges agressées et violées vont se battre pour amener leurs agresseurs devant la cour d'assises d'Aix-en-Provence.

Consulter : le séquençage de la formation des auditeurs de la promotion 2017.