L’Ouzbékistan réfléchit à la formation de ses procureurs avec l’ENM
Publié le 12 octobre 2017
  • Deux coordonnateurs de formation de l’ENM ont été reçus en Ouzbékistan début septembre.
  • Le 14 septembre dernier, la délégation ouzbèke était accueillie dans les locaux parisiens de l’ENM.
  • La délégation a assisté à un atelier « Traitement en temps réel des procédures ».
  • Rencontre avec le directeur de l’ENM à Bordeaux le 15 septembre dernier.
  • Échanges avec Sabine Corvaisier, sous-directrice des études.
L’ENM et la procurature d’Ouzbékistan ont échangé sur la formation des procureurs ouzbeks lors de deux récents événements portés par le département international : un séminaire animé par des coordonnateurs de formation de l’École au Centre supérieur de formation des services du procureur général de la République d’Ouzbékistan, les 6 et 7 septembre derniers à Tachkent, et la visite d’une délégation ouzbèke à l’ENM les 14 et 15 septembre.

Sollicitée par l’ambassade de France et la Procurature de la République d’Ouzbékistan, l’ENM a envoyé début septembre deux de ses coordonnateurs de formation au Centre supérieur de formation des services du procureur général de la République d’Ouzbékistan. Ces derniers ont animé devant 36 participants - dont 25 formateurs – un séminaire abordant notamment le système de formation et de perfectionnement des procureurs en France, l’organisation et la didactique d’enseignement des cours pratiques (simulations d’audiences…), le système d’évaluation des auditeurs de justice ou encore les méthodes d’enseignement de l’ENM intégrant les technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement.

« Ils nous ont beaucoup interrogés sur l’expérience française en termes d’e-formation : l’utilisation de l’enseignement à distance, ses avantages et limites, les formats à privilégier, etc. Ils se sont aussi particulièrement intéressés à l’évaluation au sens large, que ce soit celle des apprenants, celle des magistrats en fonction ou celle des formateurs », témoignent Aurélie Reymond et Laurent Gevrey, coordonnateurs de formation.

Accueil d’une délégation à Paris et Bordeaux

Les 14 et 15 septembre derniers, c’était au tour de l’ENM d’accueillir dans ses locaux parisiens et bordelais deux membres du Centre supérieur de formation des Services du procureur général de la République d’Ouzbékistan : Evgeniy Kolenko, chef de la formation supérieure de la Procurature et Jakhongir Mirsafaev, chef du département des ressources humaines du centre de formation. Au programme de ces deux jours : une rencontre avec Olivier Leurent, directeur de l’ENM, une visite de l’École, mais aussi des présentations du département de la recherche et de la documentation de l’ENM, des formations continue et initiale des magistrats du parquet (ateliers « traitement en temps réel des procédures » et « éthique et déontologie » notamment) ou encore des formations professionnelles spécialisées, « avec un focus sur la fonction de délégué du procureur et les alternatives aux poursuites qui font partie des voies à explorer pour l’Ouzbékistan », précise Marie Compère, magistrate chargée de mission au département international de l’ENM.

Et de conclure : « Ces différents échanges entre le centre de formation ouzbek et l’ENM permettent d’envisager une coopération plus régulière des deux établissements sur la thématique de la formation des procureurs en Ouzbékistan. Ils pourront également nourrir leur réflexion sur le changement de leur statut ».