Pôle administration de la justice

Depuis le 1erjanvier 2006 et l’entrée en vigueur de la Loi organique relative aux lois de finance (LOLF), chaque service public se doit de répondre à des critères de qualité, d’efficacité et de célérité. Ce pôle doit ainsi permettre aux magistrats d'acquérir en formation initiale ou de conforter en formation continue une culture institutionnelle ainsi que des connaissances en matière d'administration, de gestion et de management. Il s'agit pour le magistrat, dans le respect d'une chaîne collective de travail, de devenir un acteur capable d'intégrer son mode d'organisation dans un service juridictionnel. Les enseignements dispensés ont ainsi pour vocation d'assurer aux magistrats un repérage dans leur environnement institutionnel immédiat tout en leur permettant d'être actifs dans le processus de gestion de leur service et de leur juridiction. Identifier et connaître les multiples partenaires dans la cité, participer au développement des nouvelles technologies et des nouveaux modes d'organisation au sein de l'institution judiciaire sont autant de savoirs à maîtriser et d'aptitudes à développer.

Doyen des enseignements

Didier Marshall, premier président honoraire de la cour d’appel de Montpellier

Biographie

Didier Marshall, nouveau doyen du pôle administration de la justice, est premier président honoraire. Issu de la promotion 1972, ce magistrat a débuté sa carrière en 1974 en qualité de juge d'instance à Evreux. Nommé ensuite vice-président de ce tribunal, il est devenu président, successivement des tribunaux de grande instance des Sables d'Olonne (1982), de Saint-Pierre-de-la-Réunion (1986), de Nouméa (1989), de Grasse (1991), et de Créteil (2002). En 2007, M. MARSHALL est appelé à diriger la cour d'appel de Caen en qualité de premier président. Il rejoint la cour d'appel de Montpellier en septembre 2010.

Il a participé à plusieurs missions de coopération à l'étranger (Bénin, Madagascar, Québec, Maroc, Kazakhstan et Tchad) sur les thèmes de l'organisation judiciaire, de la formation et de la qualité de la justice.

Auteur de plusieurs articles sur la LOLF, les frais de justice, et l'administration des juridictions, il a présidé en 2013 un groupe de travail relatif aux juridictions du XXIe siècle.