Pôle processus de décision et de formalisation de la justice pénale

Ces enseignements doivent permettre aux auditeurs de justice et aux magistrats en fonction, d’abord d’adopter une approche globale d’une procédure pénale et de mesurer le sens des actes isolés accomplis par chacun des intervenants judiciaires en fonction du contexte, des enjeux procéduraux et humains.
Ensuite d’assurer l’efficacité du processus de recherche de la vérité dans le respect des principes généraux édictés par l’article préliminaire du code de procédure pénale, de veiller à la sécurité juridique des procédures mises en oeuvre, au respect des libertés individuelles et à la protection des intérêts sociaux.
Enfin, d’orienter la procédure, de prendre une décision motivée, adaptée et individualisée et de la mettre à exécution.

Doyenne des enseignements

Laure Beccuau, Procureure de la République près le tribunal de grande instance de Créteil

 

Lire aussi

Issue de la promotion 1984, Laure Beccuau débute sa carrière en 1986 à Rouen en qualité de substitute du procureur.

Nommée ensuite 1ère substitute du procureur près le TGI de Chalon-Sur-Saône en 1993, elle devient procureure de la République adjointe près le TGI de Lille en 1998, puis vice-procureure près le TGI de Versailles en 2002, procureure de la République adjointe près le TGI de Bobigny en 2010 et procureure de la République près le TGI de Nîmes en 2013. Elle rejoint finalement le TGI de Créteil au même poste en décembre 2016.