Égalité des chances : rentrée des élèves des classes préparatoires ENM

Les élèves des classes préparatoires de l’École nationale de la magistrature (ou CPistes) ont effectué leur rentrée à Paris, Douai et Bordeaux ce 1er octobre. Objectif de ce dispositif « égalité des chances » : diversifier l’origine sociale des auditeurs de justice en offrant à 54 étudiants méritants issus de milieux modestes l’opportunité de préparer gratuitement le 1er concours d’accès à l’ENM.

Les élèves des trois classes préparatoires ont d’abord été sélectionnés sur dossier. La commission a en effet étudié les ressources des candidats et de leur famille, les résultats qu’ils ont obtenus pendant leurs études, leur motivation et leur origine géographique, avant d’établir une liste des candidats retenus pour un entretien d’admission. À l'issue de ces rencontres, elle a fixé la liste définitive des admis parmi les 186 candidats.

Un suivi personnalisé

  • des enseignements en rapport avec les épreuves écrites et orales du 1er concours d'accès à l'ENM ;
  • des apports méthodologiques, notamment avec l'organisation de nombreux concours "blancs";
  • des mesures d'accompagnement et de soutien pédagogique ;
  • des activités culturelles.
  • Du 6 au 8 novembre prochains, les CPistes participeront par ailleurs à un rassemblement des trois classes à Bordeaux, pendant lequel ils assisteront aux épreuves d’admission de mise en situation collective et d’entretien individuel ou grand oral du concours d’accès 2018.

    Taux de réussite record pour les élèves des classes préparatoires ENM

    Chacune des classes préparatoires de l’ENM compte 18 élèves, ce qui favorise les échanges avec les enseignants et la cohésion de groupe. Elles permettent un suivi personnalisé sur le plan pédagogique et un entraînement important aux épreuves d’admissibilité, puis d’admission.

    « L’École se réjouit de l’exceptionnelle réussite, cette année, des CPistes lors des épreuves d’admissibilité du 1er concours d’accès 2018 : 33 élèves issus des classes préparatoires 2015-2016, 2016-2017 et 2017-2018 ont en effet été déclarés admissibles, dont 19 (sur 54) issus de la dernière promotion, ce qui est un record et démontre la pertinence de notre projet pédagogique », souligne Emmanuelle Perreux, directrice adjointe de l’ENM en charge des recrutements, de la formation initiale et de la recherche.