Institut de formation au Laos : première évaluation
Publié le 01 octobre 2015

9 mois après l’inauguration de l’Institut de formation judiciaire du Laos, Xavier RONSIN, Directeur de l’ENM, s’est rendu à Vientiane les 10 et 11 septembre 2015, dans le cadre d’une mission conjointe d’évaluation dirigée par l’ENM et l’ONG Avocats sans frontières-France (ASF-France).

La mise en place du nouvel Institut National de la Justice du Laos (INJ) a fait l’objet d’une évaluation, qui a eu lieu du 7 au 11 septembre derniers. L’évaluation visait à analyser les premiers résultats de la formation dispensée à l’Institut, neuf mois après le démarrage de sa première promotion composée de juges, procureurs et avocats. Elle a permis de constater les avancées considérables dans la mise en place de l’INJ. Les partenaires ont également salué l’intervention de l’ENM qui a su apporter son expertise en matière d’ingénierie pédagogique, de développement institutionnel et de renforcement des capacités d’un centre de formation judiciaire.

La séance de restitution de l’évaluation, présidée par le Vice-Ministre de la Justice, Ket KETTIESAK, a réuni l’ensemble des parties prenantes, tant du côté laotien (Ministère de la justice, Institut National de la Justice, Bureau du Procureur Général, Cour suprême populaire et Barreau laotien) que français (Ambassade, ENM, ASF-France).

Un projet mené depuis 2013

Cette mission d’évaluation a été menée dans le cadre du Projet d’appui à la mise en œuvre du schéma directeur de la justice au Laos financé par l’Ambassade de France au Laos. Elle s’inscrit dans un projet global qui a déjà donné lieu à 13 missions d’expertise de l’ENM depuis juin 2013 pour accompagner la mise en place de l’INJ.

Xavier RONSIN a également été reçu par le Ministre de la justice, Bounkeut SANGSOMSACK, qui a rappelé son attachement aux valeurs juridiques françaises et son souhait de voir les échanges en matière de coopération juridique se poursuivre.