Prestation de serment de 336 élèves magistrats de la promotion 2018

Quelques jours après leur rentrée à l’ENM, 336 des 350 élèves magistrats de la promotion 2018 prêteront le serment d’auditeur de justice, ce 2 février à 14h30 à la cour d’appel de Bordeaux. La cérémonie se déroulera en présence des plus hautes autorités judiciaires de France.

Prestation de serment de 336 élèves magistrats de la promotion 2018

Une cérémonie solennelle

Dans quelques heures les auditeurs de justice lèveront la main droite en répondant « Je le jure ! » à la formule de serment qui sera prononcée par Elisabeth Larsabal, première présidente de chambre assurant l’intérim des fonctions de premier président de la cour d’appel de Bordeaux. Ils s’engageront ainsi à « garder le secret professionnel et [à se] conduire en tout comme un digne et loyal auditeur de justice ». Ce serment leur permettra d’accéder au cœur de l’office du magistrat lors des stages en juridiction prévus durant leur formation. C’est par ailleurs la première fois que les élèves magistrats revêtiront leur robe, l’épitoge en moins.

Cette prestation de serment réunira notamment Bertrand Louvel, premier président de la Cour de Cassation, Jean-Claude Marin, procureur général près ladite Cour, ainsi que plusieurs membres du Conseil supérieur de la magistrature (CSM).

Le symbole de l’entrée dans l’institution judiciaire

Lors de son discours d’accueil du 29 janvier dernier, le directeur de l’ENM, Olivier Leurent, a souligné l’importance de cette cérémonie pour les auditeurs de justice, évoquant « une date qui devrait rester gravée à tout jamais dans [leur] mémoire ». Le serment prêté par chacun des élèves magistrats symbolise en effet leur entrée dans l’institution judiciaire, pas seulement en qualité d’observateurs mais bien en qualité d’acteurs de la Justice.

À l’issue de la cérémonie, les familles et les proches des élèves magistrats pourront visiter l’École nationale de la magistrature à leurs côtés.

Les 14 anciens avocats de la promotion 2018 bénéficiant d’une réduction de scolarité – puisqu’ils n’effectuent pas le stage en cabinet d’avocat de trois mois – prêteront pour leur part serment ultérieurement.

Lire aussi : Entrée dans l’institution judiciaire : un jour symbolique

Consulter :
Le discours prononcé par Bertrand Louvel, Premier président de la Cour de cassation, devant la promotion 2018 de l’ENM
Le discours prononcé par Jean-Claude Marin, Procureur général près la Cour de cassation, devant la promotion 2018 de l’ENM