Le comité de pilotage du REFJ à l’ENM
Publié le 07 mars 2016

Pendant deux jours, à Paris, l’ENM a accueilli les neufs membres du comité de pilotage du Réseau européen de formation judiciaire (REFJ). Ensemble, ils ont tracé la feuille de route du réseau jusqu’à la prochaine assemblée générale en juin.
« C’est un honneur d’accueillir à Paris le comité de pilotage du REFJ pendant lequel nous allons encore mieux nous connaitre et continuer à avancer ensemble », a introduit le directeur de l’ENM Xavier Ronsin. « Nous avons un programme de travail conséquent qui nous attend », rappelle la directrice adjointe de l’ENM Paris, Valérie Sagant. Présidé depuis trois ans par l’ENM, le comité de pilotage du REFJ est composé des représentants français, allemands, espagnols, belges, roumains, portugais, autrichiens, hollandais et de l’Académie de droit européen, institut spécialisé sur le droit communautaire et financé par la commission européenne.
Tracer les grandes lignes
Pour Benoît Chamouard, sous-directeur, chef du département international de l’ENM, « ce rassemblement est un moment important pour l’ENM. Cela faisait plus de deux ans que le comité de pilotage du REFJ ne s’était pas réuni en France. » Il s’agit d’une réunion organisée quatre à cinq fois par an qui trace les grandes lignes et prend les décisions les plus importantes de la vie du réseau entre chacune des assemblées générales. « Cette fois -ci, nous avons notamment traité de la politique financière, de l’adhésion de l’Albanie comme pays observateur, des nouveaux partenariats que l’on pourrait développer et des principes européens de formation judiciaire que l’on pourrait dégager », poursuit-il. Avec une particularité cette année sur l’offre de formations concernant la lutte anti-terroriste et la prévention de la radicalisation. « Un groupe de travail dédié à ce sujet a mis en place un cycle de formation qui se conclura en mai prochain à Bruxelles. » Prochaine étape en juin : l’assemblée générale du REFJ pendant laquelle les membres vont reconduire le secrétaire général du réseau ou en élire un nouveau, ainsi que renouveler le comité de pilotage.