Promotion 2019 : les élèves magistrats débutent leur scolarité à l’ENM

Après 2 semaines d’accueil à l’École en février dernier, un stage dans les services d’enquête et un stage dans un cabinet d’avocats, les élèves magistrats de la promotion 2019 débutent aujourd’hui leur période d’études de 30 semaines à l’ENM. Au programme des premières semaines : conférences, directions d’études en petits groupes pour favoriser les échanges, multiplier les simulations pratiques et préparer à la collégialité, ou encore travaux collectifs.

Présentation des pôles de formation de l’ENM

En amont de cette nouvelle rentrée à l’École nationale de la magistrature, la promotion 2019 a bénéficié d’un module en ligne de présentation de la période d’études : une introduction au fonctionnement de l’École, aux objectifs de formation et aux différents pôles, afin de permettre aux auditeurs de justice de mieux appréhender leur scolarité.   

Celui-ci sera complété, au cours des prochaines semaines, par la présentation des pôles de formation Administration de la justice, Justice civile, Humanités judicaires et Vie économique et sociale, en présence de leurs doyens des enseignements respectifs : Didier Marshall, Alain Lacabarats, Nicole Maestracci et Martine Lombard.

Un film mettant en scène des magistrats en situation professionnelle sera également diffusé aux auditeurs de justice afin de les sensibiliser à l’importance des pôles transversaux. Ces derniers étant indispensables dans l’apprentissage des connaissances nécessaires aux magistrats.

Favoriser le travail en groupe

Dès cette semaine, les enseignements prendront la forme de directions d’études en petits groupes,  établis selon plusieurs critères tels que l’origine du recrutement, les études effectuées ou encore la profession exercée antérieurement.

Au cours de leur scolarité, les élèves magistrats pourront par ailleurs prendre part à l’une des 31 activités collectives optionnelles qui leur sont proposées : actions citoyennes, rencontre sportive avec des détenus, travaux pour approfondir des thèmes variés en lien avec leur formation (dialogue social, santé et qualité de vie au travail… ), etc.

Dimension internationale de la formation

La formation des magistrats consacre un important volet à la dimension internationale de la justice.
Les cours d’anglais hebdomadaires – complétés, tout au long de l’année, par des Lunch and Learn facultatifs, pour aborder avec des grands témoins des thématiques plus particulières –commenceront dès cette semaine.
Une présentation du programme d’échanges Aiakos du Réseau européen de la formation judiciaire aura également lieu ce 13 juin pour préparer les départs à l’étranger des élèves magistrats de l’ENM et l’accueil d’élèves d’autres écoles européennes en novembre prochain.
Enfin, deux équipes d’auditeurs de justice de la promotion 2019 participeront aux prochaines demi-finales du concours européen Thémis en juin et juillet.

Autres enseignements des premières semaines

Le programme des premières semaines de scolarité comprend également un bilan du stage dans les services d’enquête et en cabinet d’avocats, des ateliers police technique et scientifique en présence de gendarmes et de policiers pour que les élèves magistrats appréhendent de manière pratique les outils et techniques de constatations, de recherches et d’analyses de traces et de données pouvant être utilisés dans le cadre d’une enquête pénale ainsi que des conférences sur la médecine légale du vivant, les victimes et l’autopsie.

8 élèves avocats et 3 auditeurs de justice étrangers

Les 309 élèves magistrats de la promotion 2019, issus des concours d’accès ou recrutés au titre de l’article 18-1, partageront leur scolarité avec 8 élèves avocats et 3 auditeurs de justice étrangers – originaires du Mali, d’Égypte et de Mauritanie – sélectionnés par le département international de l’ENM.

Consulter : Le séquençage de la formation initiale et le profil de la promotion 2019