Atelier reconstitution pour les futurs juges d'instruction

Magistrats judiciaires, professeurs d’université et maîtres de conférences sont appelés à candidater jusqu’au 5 juin 2015 pour devenir adjoints au jury des concours complémentaires à l’ENM. En tant qu’examinateurs spécialisés, ils participeront au recrutement des magistrats de demain.

Les 12 futurs juges d'instruction de la promotion 2013 ont participé, mercredi 29 avril dernier, à un atelier reconstitution. A partir d'une affaire de tentative de meurtre, tirée d'un dossier réel, chaque auditeur s'est vu attribuer un rôle : juge d'instruction, greffier, avocats, mis en examen, partie civile ou enquêteur.
Le matin, les futurs magistrats ont préparé l'exercice et rédigé les actes nécessaires. L'après-midi, une simulation a été réalisée ainsi qu'un débriefing en présence d'Antoine Derieux, juge d'instruction à la JIRS de Bordeaux.

« L'objectif de cet exercice était aussi de confronter les auditeurs à la réalité et à ses imprévus. Savoir s'adapter à la situation est une capacité essentielle du magistrat », indique Valérie Noël, coordonnatrice de formation du pôle processus de décision et de formalisation de la justice pénale.

Cette approche concrète des fonctions de juge d'instruction a été précédée de plusieurs conférences et ateliers sur le thème de l'expertise - toxicologique, génétique et balistique-, ainsi que par la visite du laboratoire de police scientifique de Toulouse.