Reconversion professionnelle : concours complémentaire en 2017
Publié le 14 avril 2017

50 magistrats seront recrutés parmi les professionnels en exercice depuis sept ans au moins. Les dossiers de candidatures sont à envoyer au plus tard le 15 mai 2017.
L’ENM organise un concours complémentaire réservé aux professionnels expérimentés afin de recruter 50 magistrats qui prendront leur poste de substitut du procureur de la République ou de juge au sein d’un tribunal de grande instance en septembre 2018.
En 2016, d’anciens avocats, greffiers ou encore policiers se sont reconvertis dans la magistrature.
Les lauréats suivront une formation probatoire de cinq mois, laquelle comportera une période d’études d’un mois dispensée à l’École nationale de la magistrature et un stage en juridiction de quatre mois : trois semaines au siège pénal, sept semaines au siège civil - dont trois dédiées à la fonction de juge aux affaires familiales - et sept semaines au parquet.
Ils seront ensuite entendus par un jury qui se prononcera sur leur aptitude. Les stagiaires déclarés aptes termineront leur scolarité par une spécialisation de deux mois sur la première fonction qu’ils exerceront.
Second grade : avoir plus de 35 ans et au moins sept ans d’expérience
Les 50 postes sont à pourvoir au titre du second grade de la hiérarchie judiciaire. Réservé aux candidats de nationalité française âgés d’au moins 35 ans au 1er janvier 2017 et titulaires d’un diplôme de niveau bac +4, le concours du 2nd grade nécessite, contrairement aux 2e et 3e concours d’accès pour lesquels aucune activité qualifiante n’est exigée, de justifier d’au moins sept ans d’expérience particulièrement qualifiante dans le domaine juridique, administratif, économique ou social pour exercer les fonctions de magistrats.
Calendrier 2017
Le dossier d’inscription est à télécharger sur le site internet de l’ENM et doit être renvoyé à l’ENM au plus tard le 15 mai 2017.
Les épreuves d’admissibilité du concours se dérouleront les 6, 7 et 8 septembre 2017. Les dates des épreuves d’admission seront fixées ultérieurement par le jury.
La rentrée à l’ENM de ces 50 futurs magistrats s’effectuera en janvier 2018.