Dernières simulations d’audiences avant le stage en juridiction

Les élèves magistrats de la promotion 2018 effectuent, ces 14 et 15 février, les dernières simulations d’audiences de leur scolarité avant leur départ en stage au sein des tribunaux. Des mises en situation professionnelles sur lesquelles l’ENM a souhaité mettre davantage l’accent cette année afin que les auditeurs de justice s’exercent à toutes les fonctions qu’ils expérimenteront lors de leur stage.

Temps fort de leur période d’études, les simulations d’audiences permettent aux auditeurs de justice de s’entraîner aux différentes fonctions qu’ils pourront exercer à leur sortie de l’École à partir de dossiers réels. Nouveauté cette année, l’équipe pédagogique a augmenté le nombre de simulations proposées à la promotion 2018 par rapport aux années précédentes, pour préparer au mieux les futurs magistrats à leur stage de 10 mois en juridiction.

« Depuis octobre dernier, ils ont ainsi successivement tous joué les rôles de juge d’instruction, de juge aux affaires familiales (JAF), de juge des enfants dans un dossier d’assistance éducative, de président d’une audience correctionnelle, de procureur et de juge de l’application des peines. Par ailleurs, la moitié de la promotion a également pu se confronter à la fonction de juge des tutelles pour majeurs, tandis que l’autre moitié s’est exercée à celle de juge des enfants dans ses attributions pénales », précise Sabine Corvaisier, sous-directrice des études à l’ENM.

Des simulations « sous le regard bienveillant » de différents professionnels

« Les simulations d’audiences correctionnelles sont encadrées par un binôme constitué d’un magistrat et d’un avocat tandis que les autres simulations s’effectuent sous le regard d’un magistrat et d’un psychologue. Les auditeurs de justice travaillent ainsi à la fois la technique et le positionnement du magistrat dans un contexte bienveillant », soulignent Valérie Noël et Audrey Boitaud, co-animatrices du pôle Communication judiciaire de l’ENM.

Et d’ajouter : « Ces exercices doivent notamment leur permettre d’intégrer le fond du droit et les règles de procédure des différents contentieux, ainsi que les grands principes de préparation et de tenue d’un entretien judiciaire en expérimentant la relation entre un juge et les justiciables, mais aussi entre un juge et un avocat ou encore entre un juge et un greffier. »

De plus en plus, les enseignements reposent aussi sur de nouveaux supports, notamment des films d’audiences réelles.