73 magistrats issus du concours complémentaire prennent leur poste
Publié le 18 septembre 2017

Après la prise de fonctions de 257 magistrats issus de la promotion 2015 le 1er septembre dernier, 73 nouveaux juges et substituts du procureur viennent encore renforcer les effectifs des juridictions ce lundi 18 septembre. Ces professionnels ayant choisi de se reconvertir dans la magistrature sont issus du concours complémentaire 2016 de l'ENM.

Après un mois d'enseignements à l'ENM, un stage probatoire de quatre mois et un stage préalable de deux mois dans la fonction choisie, 73 nouveaux magistrats rejoignent, ce 18 septembre, leur première juridiction : 46 en qualité de juges et 27 en qualité de substituts du procureur.

« L'École est fière d'accompagner ces publics dans leur parcours de reconversion professionnelle car ils ont beaucoup de mérite. Ils doivent en effet abandonner leur ancienne vie professionnelle et se fondre dans la peau d'un magistrat en très peu de temps. Ils font souvent des sacrifices professionnels et personnels et mettent tout en œuvre pour être à la hauteur des fonctions qu'ils vont exercer », souligne Emmanuelle Perreux, directrice adjointe de l'ENM en charge des recrutements, de la formation initiale et de la recherche.

Des parcours professionnels variés

Parmi les 73 magistrats issus du concours complémentaire 2016, 22 sont d'anciens avocats, 17 sont directeurs de services de greffe ou greffiers, neuf travaillaient dans le domaine juridique, quatre étaient directeurs ou conseillers d'insertion et de probation, trois inspecteurs du travail, trois inspecteurs des finances, etc.

« Tous les publics en reconversion professionnelle accueillis à l'ENM apportent la richesse de leur parcours antérieur, ce qui permet le brassage d'expériences autour de la diversité des profils ainsi recrutés. Ils ont en commun leur très forte envie de devenir magistrat et apportent des énergies nouvelles à la magistrature mais aussi, plus globalement, à l'institution judiciaire », conclut Emmanuelle Perreux.

Le concours de recrutement de magistrats du second grade de la hiérarchie judiciaire est ouvert aux candidats âgés de 35 ans au moins au 1er janvier de l'année du concours qui justifient d'au moins sept ans d'activité professionnelle dans le domaine juridique, administratif, économique ou social les qualifiant particulièrement pour exercer des fonctions judiciaires.

Lire aussi :
Concours complémentaire 2016 : le choix des postes achevé
Concours complémentaire de l'ENM : des parcours professionnels variés
Reconversion : préparer le concours complémentaire