La nouvelle formation initiale des conseillers prud’hommes

Des ateliers de formation ont démarré début juin pour les nouveaux conseillers prud’hommes, tenus de suivre, depuis la loi du 6 août 2015 pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques, une formation initiale obligatoire de cinq jours. Ces ateliers d’une durée de deux jours, répartis dans toute la France, complètent les trois jours d’e-formation suivis entre le 1er février et le 31 mai 2018.

« Chaque atelier, de deux jours, est composé d’une quarantaine de conseillers prud’hommes et est animé par un magistrat formateur, préalablement formé par l’ENM. Il permet d’approfondir et de mettre en œuvre les savoirs abordés lors de l’e-formation : l’organisation judiciaire, la déontologie, la procédure et la rédaction des décisions. » explique Laurence Arbellot, chef du département des formations professionnelles spécialisées de l’ENM. Les apprenants travaillent également sur les « savoir-être » et « savoir-faire » demandés par leur fonction. Chaque atelier est composé pour moitié de conseillers appartenant au collège salariés, et pour moitié de conseillers issus du collège employeurs.

Formation active et participative

« L’atelier auquel j’ai participé s’est déroulé dans de très bonnes conditions avec pour objectif la mise en application de ce que nous avions pu voir dans la formation en ligne. Nous avons eu également des moments d’échanges pertinents avec le groupe » témoigne Carole Donischal Parienti, conseillère prud’homme à Montmorency.

En effet, la pédagogie de l’ENM se base sur une formation active et participative, et non pas descendante, comme le confirme Marie-Luce Cavrois, conseillère à la chambre sociale de la Cour de cassation : « la formation conçue par l’École est fondée sur une pédagogie active et était très bien adaptée au public à former. Ce modèle de formation repose sur la participation des apprenants, ce qui est finalement l’essentiel, car s’ils ont été actifs pendant leur formation, s’ils ont pu y poser leurs questions, ils retiendront beaucoup mieux ce qui y a été dit. »

Quant au module e-formation créé spécialement pour la formation des conseillers prud’hommes, il « permet tout à fait de réaliser les trois jours de formation en parfaite autonomie », conclut Carole Donischal Parienti.

Depuis début juin, 43 ateliers ont déjà eu lieu, formant plus de 1500 conseillers prud’hommes. 144 autres sont prévus pour cette 1ère promotion composée de 7832 conseillers prud’hommes nommés par l’arrêté du 14 décembre 2017. Ces ateliers sont organisés sur 31 sites, à Paris, en régions et outre-mer.