L’ENM a signé un nouvel accord de coopération avec le Koweït

Du 16 au 19 octobre derniers, une délégation de l'Institut des études juridiques et judiciaires du Koweït (IEJJ) s'est rendue à l'École nationale de la magistrature à Bordeaux puis à Paris. Cette visite s'est clôturée par la signature d'un nouvel accord entre les deux écoles, faisant suite à celui signé en 2013. Il permettra à l’ENM et à l’IEJJ du Koweït d'intensifier leurs relations.

Du 16 au 19 octobre derniers, l’ENM et l’IEJJ du Koweït ont mené conjointement des réflexions sur les contours de cette nouvelle coopération qui avait été amorcée lors d'une mission exploratoire du département international de l’ENM, au Koweït, en avril 2018.

« L’IEJJ est un institut moderne qui dispose d’un programme de formation solide » explique Tania Jewczuk, magistrate chargée de mission au département international. De ce fait, les activités prévues dans le cadre de ce nouveau partenariat « concerneront essentiellement dans un premier temps les échanges entre magistrats ou futurs magistrats, la participation de l’ENM à des colloques internationaux organisés au Koweït, l’appui au renforcement de la formation des formateurs et la mise en place d’un service en charge du recrutement » détaille-t-elle.

Présentation de l'ENM et de son mode de gouvernance

Avant de sceller cet accord de coopération à Paris, la délégation de l'Institut des études juridiques et judiciaires koweïtien composée d'Owayyed Sari Althuwaimer, directeur de l'institut, Fadh Abo Soilaibe, directeur-adjoint de la communication, de la recherche et des relations internationales et Mohamed Zemmouri, coordonnateur administratif, s'est d'abord rendue à Bordeaux afin de mieux appréhender le fonctionnement général de l’ENM. Des échanges ont eu lieu sur la gouvernance de l’école, la formation initiale, les stages et l’évaluation des magistrats. L’IEJJ s’étant vu confier une nouvelle mission, celle du recrutement, la délégation s’est particulièrement intéressée à l’organisation du recrutement des futurs magistrats et des concours.

Signature de l'accord de coopération entre l'ENM et l'IEJJ à Paris

Cette visite s'est conclue par la signature d'un nouvel accord de coopération entre les deux écoles, à Paris avec la présence du directeur de l’ENM, Olivier Leurent, de l'ambassadeur du Koweït en France, Sami Mohammad Al-Sulaiman, et de la représentante de l’ambassadeur de France au Koweït, Rachida Mahmoudi. Après la signature, les échanges se sont poursuivis avec le département international concernant la programmation des activités et les possibilités concrètes d’appui que l’ENM pourrait apporter à l’IEJJ.

« La première action prévue dans le cadre de cette nouvelle collaboration débutera dès le mois de janvier 2019, elle consistera en une formation de formateurs. Et en février, le Koweït accueillera un auditeur de justice français pour une durée de 3 semaines. Nous sommes au début d’une coopération qui va s’intensifier », conclut Tania Jewczuk.

Des activités de coopération entre les deux institutions ont été programmées sur les six prochains mois et un bilan sera effectué à l'issue de cette période.