Deux magistrats originaires d’Haïti et d’Egypte ont prêté serment
Publié le 23 février2016

Formés aux côtés des auditeurs de justice de la promotion 2015 depuis août dernier, ils ont prêté serment ce 26 janvier afin de pouvoir effectuer leur stage en juridiction. Leur formation s’achèvera à l’issue de ce stage le 24 juin 2016. Depuis sa création, l’ENM propose aux élèves juges ou procureurs étrangers de suivre un cycle de formation initiale en France, aux côtés des auditeurs de justice français.

Sélectionnés par le département international de l’ENM, les deux magistrats étrangers ont d’abord partagé 7 mois de scolarité avec les futurs magistrats français de la promotion 2015. Originaire d’Egypte, Mohamed Hanafy Attia Abdelhamid est substitut du procureur général d’Egypte au parquet suprême. Originaire d’Haïti, Antoine Rosny Saint-Louis est commissaire du gouvernement (équivalent de procureur de la République) près le tribunal de première instance de Jérémie.

Monsieur Abdelhamid (MA) et Monsieur Rosny (AR) reviennent sur leur formation à l’ENM.

Quelles étaient vos motivations à effectuer ce complément d’étude en France ?

MA : Il m’a semblé important d’approfondir mes connaissances sur le système judiciaire français afin de déterminer les points positifs de votre système, notamment concernant l’assistance éducative devant le juge des enfants et le système du juge de l’application des peines (JAP). Cela m’a permis d’en comprendre les mécanismes pour les appliquer en Égypte. Parallèlement, la France peut bénéficier grâce à la participation de magistrats égyptiens dans cette formation d’une approche comparée avec le système judiciaire égyptien. Il m’a ainsi paru naturel de choisir la France pour continuer d’enrichir mes connaissances personnelles et mon expérience professionnelle.

AR : La renommée de l'ENM dépasse les frontières françaises et européennes. C'est une institution qui offre une formation de qualité adaptée aux besoins du monde judiciaire tant national qu'international. C'est en ces mots que mes prédécesseurs magistrats haïtiens parlent de l'ENM. L’Ecole nationale de la magistrature (ENM) et l’Ecole de la magistrature (EMA) d’Haïti collaborent depuis plus de 15 ans. Au lendemain du séisme du 12 janvier 2010, l’ENM avait accueilli et formé pendant 10 mois 20 élèves magistrats haïtiens.
Après avoir entendu de tels témoignages, comment ne pas vouloir être un témoin privilégié à mon tour ? D’autre part, j’étais conscient du fait que ce complément d’étude favoriserait l'enrichissement de mes connaissances personnelles et me permettrait d'évoluer professionnellement dans ma carrière de magistrat de l'ordre judiciaire.

Dans quels domaines cette formation vous a été utile ?

MA : Cette formation m’a permis d’une part, d’approfondir mes connaissances juridiques et mes capacités d’analyse et de synthèse et d’autre part, d’appréhender le bien fondé des décisions, soit dans les faits, soit dans le droit. Cette formation m’a offert la chance de bénéficier du professionnalisme extraordinaire des enseignants qui nous transmettent leur savoir, leurs connaissances juridiques avec une réflexion pratique sur des dossiers importants liés à l’actualité française. Ce complément d’étude m’a d’autant plus permis d’intégrer une promotion exceptionnelle, de partager avec chacun des discussions fructueuses, d’établir des liens d’amitiés avec des futurs magistrats et de poser les bases de potentielles futures coopérations.

AR : D'une manière générale, cette formation m’a été d'une grande utilité dans tous les domaines étudiés à l'ENM. Les professeurs maîtrisent parfaitement bien leurs enseignements. Ce sont des professionnels conscients de leurs responsabilités et de leurs rôles au sein de l'ENM. Les conférences données par des spécialistes sont d'une grande rigueur intellectuelle et scientifique.

Si vous deviez définir l’ENM en quelques mots ?

MA : L’ENM enseigne les valeurs essentielles et je retiens que la rigueur est l’un des maîtres-mots. Je peux quitter l’école pour commencer un stage en toute confiance et plus riche de connaissance.

AR : Exercice difficile, mais dans un esprit de synthèse, disons que l'ENM signifie excellence et carrière professionnelle assurée.