Ils changent de métier pour devenir juge ou procureur

Les inscriptions au concours complémentaire de l’École nationale de la magistrature sont ouvertes jusqu’au 19 avril 2019. Si les avocats, les greffiers ou les directeurs des services de greffe judiciaires sont particulièrement représentés dans les promotions de l’ENM, d’autres professionnels de la fonction publique ou du secteur privé font le choix d’une reconversion pour devenir juge ou procureur. Le 24 janvier dernier, jour de leur prestation de serment, 6 nouveaux élèves magistrats ont évoqué leur parcours devant les caméras de l’ENM. Rencontre

Actuellement en stage probatoire de 4 mois dans un tribunal, les stagiaires issus du concours complémentaire 2018 ont débuté leur formation à l’Ecole nationale de la magistrature le 7 janvier dernier.
Cette nouvelle promotion de professionnels en reconversion est composée d’élèves magistrats issus d’univers très diversifiés, notamment 25 avocats, 7 juristes, 7 greffiers, 4 attachés de la fonction publique, 3 directeurs ou responsables juridiques, 2 directeurs des services pénitentiaires, 2 conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation, 2 directeurs des services de greffe judiciaires, 2 huissiers de justice, 2 inspecteurs des finances publiques, 2 assistants spécialisés en matière de lutte contre la radicalisation, 1 magistrat exerçant à titre temporaire…

inscription en ligne