Rentrée à l’ENM des 350 élèves magistrats de la promotion 2018
Publié le 29 janvier 2018

Les auditeurs de justice débutent leur formation initiale probatoire à l’École nationale de la magistrature ce lundi 29 janvier. Axée sur la pratique du métier de magistrat, elle alterne pendant 31 mois des périodes d’études et de stages. La promotion 2018 prêtera par ailleurs serment le 2 février prochain à la cour d’appel de Bordeaux, en présence de Nicole Belloubet, garde des Sceaux, et des chefs de la Cour de cassation.
245 étudiants et 105 professionnels

Au total, 350 élèves magistrats composent la promotion 2018 de l’ENM. 245 sont d’anciens étudiants issus du 1er concours d’accès, 105 des professionnels en reconversion (28 admis au 2e concours, 6 au 3e concours et 71 recrutés au titre de l’article 18-1).

En moyenne, les auditeurs de justice sont âgés de 28 ans : le benjamin de la promotion a 22 ans, la doyenne a 46 ans. 74% sont des femmes et 26% des hommes.

Parmi les élèves magistrats issus du 1er concours, 18 ont suivi les classes préparatoires « égalités des chances » de l’ENM et 37% sont boursiers de l’enseignement supérieur.

Les anciennes professions les plus représentées sont celles d’avocat, de juriste, de greffier, de directeur de services de greffe judiciaires, d’assistant de justice, d’attaché d’administration, de chargé de mission, d’enseignants ou encore de rédacteur.

Deux semaines d’accueil à l’ENM

Olivier Leurent, directeur de l’École, prononcera, ce lundi 29 janvier à l’attention de la promotion 2018, un discours d’accueil qui marquera le début d’une semaine de découverte de l’ENM et de son fonctionnement.

« Les premiers jours seront par ailleurs consacrés aux grands thèmes de la culture judiciaire et à l’environnement dans lequel vont s’inscrire les auditeurs de justice en qualité de futurs magistrats. Parmi les temps forts de cette rentrée : une intervention d’Antoine Garapon, magistrat et secrétaire général de l’Institut des hautes études sur la Justice, sur les lieux de justice, le rituel et le serment », explique Sabine Corvaisier, sous-directrice des études de l’ENM.

Et d’ajouter : « Il s’agit aussi de faire réfléchir la promotion 2018 aux questions : Qu’est-ce qu’être un magistrat aujourd’hui ? Demain ? Comment envisage-t-on la magistrature en termes de positionnement, etc. ? ». Nouveauté cette année : une présentation de Denis Salas, magistrat, inspecteur général des services judiciaires et président de l’Association française pour l’histoire de la Justice, sur le thème : « Approche sociologique de la magistrature et de l’acte de juger ».

La semaine du 5 au 9 février permettra pour sa part d’évoquer les premiers stages qu’effectueront les auditeurs de justice : dans les services d’enquête et, en particulier, dans les cabinets d’avocats où ils passeront trois mois. « Un nouveau partenariat entre l’ENM et l’École des avocats de Bordeaux a été mis en place. Ainsi, des élèves avocats suivront certaines des conférences et tables rondes de ces semaines d’accueil aux côtés des élèves magistrats. Par ailleurs, ils participeront à des ateliers dédiés d’une part aux représentations qu’ils ont de leurs métiers respectifs, d’autre part à la déontologie. L’objectif est notamment d’échanger sur le positionnement de l’auditeur de justice lors de son stage en cabinet d’avocat », détaille Sabine Corvaisier.

C’est la première fois que des ateliers dédiés à l’éthique et à la déontologie sont proposés aux élèves magistrats pendant leurs semaines d’accueil. Ces questions seront traitées de manière plus approfondie au cours de la période d’études initiale, puis pendant la préparation aux premières fonctions.

Lire aussi : Promotion 2015 : réflexion sur l’éthique et les émotions du magistrat

Prestation de serment le 2 février

Vendredi 2 février prochain, Bertrand Louvel, premier président de la Cour de cassation, et Jean-Claude Marin, procureur général près ladite Cour, interviendront dans le hall de l’ENM devant les 350 élèves magistrats de la promotion 2018 et les 50 stagiaires issus du concours complémentaire.

Les auditeurs de justice prêteront ensuite serment à la cour d’appel de Bordeaux en présence de Nicole Belloubet, garde des Sceaux.

Consulter : le profil de la promotion 2018 et le séquençage de la formation des auditeurs de justice.

Lire : le discours d’accueil d’Olivier Leurent, directeur de l’ENM, à l’attention de la promotion 2018