Stage extérieur : favoriser l’esprit d’ouverture des élèves magistrats

352 élèves magistrats de la promotion 2017 ont effectué, en février et mars derniers, un stage extérieur d’environ 7 semaines. Ce dernier devait leur permettre d’appréhender un environnement professionnel autre que judiciaire et d’acquérir une culture générale de l’entreprise, de l’administration ou des institutions nationales.
Témoignages de 2 auditeurs de justice qui ont respectivement effectué leur stage extérieur à l’aéroport de Bordeaux-Mérignac et à la base aérienne 705 située à Tours.

Un contexte différent du tribunal

Stagiaire au sein du service juridique de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac, Grégory Martin-Dit-Neuville a expliqué devant les caméras de l’ENM ce qu’il attendait de cette expérience en termes d’enseignements au regard de son futur métier de magistrat.

Des stages au sein de l’armée de l’air depuis 2015

Sylvie Girerd a pour sa part effectué son stage extérieur au sein de la base de défense aérienne à Tours, l’armée de l’air accueillant, chaque année depuis 2015, des auditeurs de justice dans ce cadre.
« J’ai postulé à ce stage parce que j’avais trouvé très enrichissantes les deux semaines d’immersion proposées aux élèves magistrats au sein des services d’enquête de police et de gendarmerie. Par ailleurs, l’univers de l’armée de l’air m’était totalement inconnu », confie-t-elle.

En immersion parmi les 1800 membres de la base aérienne, Sylvie Girerd a notamment pu s’exercer au parcours du combattant, participer à des exercices de simulation en conditions réelles, appréhender les difficultés rencontrées par les militaires lors des interventions d’urgence et découvrir la direction des ressources humaines de l’armée de l’air… « Ce stage m’a fait découvrir le fonctionnement global d’une base aérienne ainsi que certaines spécificités de celle de Tours, qui a par exemple une école de pilotes de chasse. J’ai d’ailleurs eu la chance de réaliser un vol d’une heure en Alpha Jet », sourit-elle.

Parmi les grands enseignements de cette expérience, Sylvie Girerd retient les échanges avec les membres de la base aérienne – dont l’animation d’une conférence sur les principes de la justice à leur attention –, l’importance de la cohésion d’équipe et les spécificités de chaque métier dans l’armée. « Ces stages extérieurs proposés par l’ENM nous permettent ainsi d’avoir un regard le plus ouvert possible, indispensable dans nos futures fonctions », conclut-elle.