Rentrée des 343 auditeurs de justice de la promotion 2017
Publié le 30 janvier 2017

Les 343 élèves magistrats de la promotion 2017 effectuent leur rentrée ce lundi 30 janvier à l’École nationale de la magistrature. Ces derniers débuteront une formation probatoire de 31 mois axée sur la pratique du métier de magistrat. Leur prestation de serment se déroulera le 3 février prochain à la cour d’appel de Bordeaux en présence du garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas.

Au total, 343 auditeurs de justice composent la promotion 2017. 243 sont d’anciens étudiants issus du 1er concours d’accès, 100 des professionnels en reconversion admis aux 2e et 3e concours ou recrutés au titre de l’article 18-1.

En moyenne, les élèves magistrats sont âgés de 28 ans. 74% sont des femmes et 26% des hommes.

Parmi les auditeurs de justice issus du 1er concours, 15 ont suivi les classes préparatoires « égalités des chances » de l’ENM. 39% sont boursiers de l’enseignement supérieur et 95% ont déjà travaillé ou effectué des stages en ou hors juridiction avant d’intégrer l’École.

Deux semaines d’accueil à l’ENM

Plusieurs temps forts rythmeront ces quinze premiers jours de formation. Le discours d’accueil que prononcera Olivier Leurent, directeur de l’ENM, ce lundi 30 janvier, marquera le début d’une semaine de découverte de l’École et de son fonctionnement. Les élèves magistrats rencontreront alors les membres de la direction, se verront présenter l’équipe pédagogique ainsi que les différents services qui accompagneront leur cursus (scolarité, stages, validation des compétences…).

De grands thèmes de la culture judiciaire seront par ailleurs abordés lors de plusieurs conférences : « Évolution sociologique et historique de la magistrature » (Denis Salas, docteur en droit, premier vice-président au TGI d’Évry), « Savoir et être » (Stéphane Noël, ancien inspecteur général des services judiciaires, président du TGI de Créteil), « Le serment » et « L’architecture et le rituel judiciaire » (Antoine Garapon, magistrat, secrétaire général de l’Institut des hautes études sur la Justice) et « La représentation de la Justice » (Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’IFOP, Clothilde De Lixi, responsable des études, sous-direction de la statistique et des études au ministère de la Justice).

Du 6 au 10 février, les élèves magistrats participeront notamment à leur première table ronde sur le thème :« Regards croisés sur la déontologie des magistrats et des avocats », en présence d’Alain Lacabarats, président de chambre à la Cour de cassation, membre du Conseil supérieur de la magistrature et nouveau doyen du pôle Processus de décision et de formalisation de la justice civile de l’ENM. Ils aborderont également, lors d’ateliers, la saisine de la juridiction et les principes directeurs du procès ainsi que le parcours des dossiers au sein de la chaîne pénale. Le reste de la semaine sera consacré à la préparation de leur stage en cabinet d’avocat, qu’ils intégreront pendant trois mois après avoir effectué leur semaine d’immersion dans un tribunal de grande instance du 13 au 19 février prochains.

Nouveau séquençage pour la formation probatoire
Suite à la suppression de la durée impérative de six mois du stage avocat (loi organique n°2016-1090 du 8 août 2016), un nouveau séquençage de la formation initiale a été adopté par le conseil d’administration de l’École le 24 octobre dernier pour la promotion 2017. Cette dernière bénéficiera notamment d’un renforcement de la période d’études de deux semaines, d’un allongement du stage greffe (3 semaines contre 1 semaine auparavant) et du stage de préparation aux premières fonctions (12 semaines contre 10), du rétablissement du stage huissier de justice (1 semaine) et d’une diminution du stage avocat (désormais 12 semaines). L’objectif étant toujours d’alterner les périodes de formation théorique et pratique.
Une cérémonie solennelle

Le vendredi 3 février, Bertrand Louvel, premier président de la Cour de cassation, et Jean- Claude Marin, procureur général près ladite Cour, interviendront devant la promotion 2017. Les auditeurs de justice prêteront ensuite serment à la cour d’appel de Bordeaux en présence du garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas.

Consulter le profil de la promotion 2017.

Lire le discours d'accueil du directeur à la promotion 2017