François Mélin, lauréat 2018 du Grand prix de l’ENM
Publié le 05 décembre 2018
Le 4 décembre dernier, le Grand Prix de l’ENM a été décerné à François Mélin, actuellement vice-président au sein du tribunal de grande instance de Bobigny. Olivier Leurent, directeur de l’ENM, lui a remis la médaille de l’École, lors d’une cérémonie, dans les locaux parisiens
Des travaux sur le droit international privé, les procédures collectives et la procédure civile

Le Grand Prix de l’ENM a récompensé cette année les travaux de François Mélin portant sur le droit international privé, sur le droit des procédures collectives et sur la procédure civile. « Recevoir le Grand Prix de l’ENM est un honneur car c’est une reconnaissance de mes écrits par un jury composé de juristes de très haut niveau. Cette récompense me conforte dans l’idée qu’il est intéressant, parallèlement à une activité de praticien du droit, de tenter de cerner la matière juridique de manière plus théorique » explique-t-il.

François Mélin n’en est pas à son premier prix. Il a remporté en 2011 le Prix Cyrille Bialkiewicz, décerné par la banque Delubac pour un ouvrage intitulé « Le règlement communautaire du 29 mai 2000 relatif aux procédures d’insolvabilité » publié par les éditions Bruylant en 2008.

Il approfondira sans doute, dans le cadre de prochains travaux, les aspects successoraux et la relation de travail internationale.

Le Grand Prix de l’ENM décerné tous les trois ans

Le Grand prix de l’ENM, ouvert à tous les professionnels du droit, récompense, tous les trois ans, les travaux de recherche ou les études qui ont permis une avancée des connaissances sur le monde judiciaire ou ses pratiques. Eric Camous, Olivier Beauvallet et Christian Guéry sont les lauréats des années précédentes.