10 auditeurs de justice ont participé récemment à un match de football aux côtés de détenus du Centre pénitentiaire de Mont de Marsan. Alors que la promotion 2018 effectuera 2 semaines de stage pénitentiaire en février prochain, l’objectif était, durant cette journée, de découvrir la prison autrement, en favorisant une rencontre active et impliquée. Trois élèves magistrats reviennent sur les enseignements de cette activité pédagogique.

Rencontre entre élèves magistrats et détenus sur un terrain de foot
Publié le 14 décembre 2018
10 auditeurs de justice ont participé récemment à un match de football aux côtés de détenus du Centre pénitentiaire de Mont de Marsan. Alors que la promotion 2018 effectuera 2 semaines de stage pénitentiaire en février prochain, l’objectif était, durant cette journée, de découvrir la prison autrement, en favorisant une rencontre active et impliquée. Trois élèves magistrats reviennent sur les enseignements de cette activité pédagogique.
 
Durant la scolarité, l’École nationale de la magistrature confronte régulièrement les auditeurs de justice au devenir de leurs futures décisions de privation de liberté pour nourrir leur réflexion sur le sens de la peine. « Cette rencontre sportive en établissement pour peine fait partie des activités optionnelles qui ont été proposées à la promotion 2018. Elle avait pour objectif de leur permettre de découvrir la prison différemment, en échangeant avec les détenus dans un contexte qui implique qu’ils partagent un peu d’eux-mêmes. La prison ne doit pas être un mot comme les autres pour un auditeur de justice. Cette activité permet pour une part de mieux mesurer la hauteur de sa responsabilité lorsqu’il se prononce sur une peine d’emprisonnement », explique Valérie Lauret, coordonnatrice de formation à l’ENM.
« L’importance, pour un magistrat, d’être à l’écoute »

« Lors de ce match de foot, détenus et auditeurs étaient sur un pied d’égalité. Nous avions le même âge et nous nous sommes tutoyés très naturellement. Cette rencontre m’a rappelé l'importance pour un magistrat d'être à l'écoute et dans la compréhension des personnes et de leur parcours, puisque derrière chaque individu il y a une histoire. Ceci m'a amené à réfléchir sur la manière d'exercer l'autorité et sur la juste distance à adopter envers les justiciables, questions qui nous suivront tout au long de notre carrière », raconte Cyril, auditeur de justice.

« Améliorer la lisibilité de l’action judiciaire »
« Les discussions avec les condamnés nous ont permis de nous confronter à leur incompréhension devant certaines situations de justice. Cela nous rappelle que le magistrat doit faire preuve de pédagogie au quotidien pour améliorer la lisibilité de l’action judiciaire et s’assurer que ses décisions et leurs conséquences sont bien comprises par le justiciable », souligne Gilles, élève magistrat.
« Réaliser ce qu’est l’incarcération »

« Ce match de foot organisé en plein cœur de la détention m'a permis, d'une part de découvrir avec un autre regard l'univers carcéral, et d'autre part de nouer un lien inédit avec les détenus. J'ai vraiment appréhendé ce que signifiait l'enfermement en discutant avec eux : certains ne savaient, par exemple, rien de l'environnement autour de la prison : “Et c’est comment la ville de Mont de Marsan, c’est grand ?” Cela m’a fait réaliser ce qu'était l'incarcération. J'ai aussi pris conscience que pour ce détenu, cette rencontre sportive, c’était un lien avec l'extérieur et un moment de suspension dans son enfermement. Je garderai ce souvenir en tête durant ma vie professionnelle », conclut Pauline, auditrice de justice.

Cette activité optionnelle donnera par ailleurs lieu prochainement à une restitution des participants devant l’ensemble de la promotion 2018.