Réforme des concours de l'ENM : ce qu’il faut savoir

Actualisation du programme, modification de la durée et des coefficients des épreuves, choix d’options au moment de l’inscription… La réflexion engagée en 2015 sur la réforme des 3 concours d’accès à l’École nationale de la magistrature a donné lieu à la publication de textes qui rendent effective la mise en œuvre de la réforme à partir de la session 2020. En parallèle, le programme des concours complémentaires a également été actualisé. Retrouvez dans ce dossier dédié des focus thématiques et des interviews vidéo des personnes ayant mené cette réforme.

 

Les axes forts de la réforme des concours d’accès à l’ENM

Le décret relatif aux 3 concours d’accès à l’ENM vient d’être publié. Effective à partir de 2020, la réforme des concours a notamment pour objectifs d’actualiser les programmes, de privilégier les épreuves permettant de vérifier les capacités de raisonnement des candidats, de favoriser une certaine diversité des parcours universitaires à travers les options à choisir au moment de l’inscription, mais aussi de prendre davantage en considération le statut de professionnels en exercice des candidats des 2e et 3e concours.

Le 1er concours d’accès à l’ENM plus accessible pour les étudiants

La réforme du 1er concours d’accès à la magistrature est effective dès 2020. Ce concours, réservé aux étudiants de moins de 31 ans titulaires d’un diplôme de niveau bac +4, compte désormais moins d’épreuves et permet aux candidats de choisir entre différentes matières. Surtout, les capacités de raisonnement y sont davantage valorisées, au détriment du bachotage. Explications détaillées dans un entretien vidéo avec Emmanuelle Perreux, directrice adjointe de l’ENM, et Émilie Lagrave, sous directrice en charge des recrutements d’élèves magistrats.

Je m'inscris au concours, jusqu'au 13 mars 2020

Des concours d'accès plus accessibles pour les professionnels

La réforme des 2e et 3e concours d’accès à la magistrature sera effective à compter de 2020. Ces concours réservés aux agents de la fonction publique (4 ans d’ancienneté) et aux professionnels du secteur privé (8 ans d’expérience) sont repensés pour mieux prendre en compte le parcours professionnel : moins d’épreuves, des cas pratiques, un oral sur la base de la reconnaissance des acquis par l’expérience professionnelle.

Je m'inscris au concours, jusqu'au 13 mars 2020

Le programme des concours complémentaires de l’ENM modifié dès 2020

L’arrêté du 10 avril 2019 modifiant l’arrêté du 22 novembre 2001 relatif aux concours de recrutement de magistrats du 2nd et du 1er grades de la hiérarchie judiciaire a été publié ce 16 avril au Journal officiel. Il modifie le programme des concours complémentaires à partir de 2020, pour proposer une version actualisée aux candidats en reconversion professionnelle.