Classes préparatoires ENM : comment les candidats sont-ils sélectionnés ?

Les inscriptions aux classes préparatoires « égalité des chances » de l’ENM sont ouvertes jusqu’au 16 avril 2021. La sélection des futurs élèves se déroule en deux temps : d’abord sur dossier en fonction des ressources financières, de la motivation, des résultats universitaires, des origines géographiques et du caractère méritant du parcours de vie des candidats, puis au cours d’un entretien avec la commission de recrutement. Quand et comment se déroule cet entretien? Quel en est le contenu ? Qu’attend-t-on des candidats ? Les réponses de Samuel Lainé, directeur adjoint de l’ENM, qui préside cette commission.

Combien d’étudiants envoient généralement leur candidature et combien sont reçus en entretien ?

« Les chiffres varient forcément un peu d’une année à l’autre. Je ne peux donc vous donner qu’un ordre d’idée : en moyenne, l’ENM traite chaque année quelques 200 candidatures d’étudiants souhaitant intégrer l’une de ses classes préparatoires “égalité des chances”. Et généralement, environ la moitié des candidats sont convoqués pour un entretien avec la commission de recrutement. »

Où et quand se dérouleront les entretiens des étudiants qui intègreront l’une des classes préparatoires de l’ENM à la rentrée ?

« Les candidats sélectionnés sur dossier pour passer l’entretien seront contactés au mois de juin. La commission les entendra dans les locaux de l’École nationale de la magistrature, à Bordeaux, entre le 5 et le 9 juillet prochains.
Il est demandé aux candidats de lire 2 ouvrages en amont de l’entretien. L’an dernier, il s’agissait de Souvenirs de la cour d’assises d’André Gide et des Grandes plaidoiries des ténors du barreau de Matthieu Aron. »

Vous présidez la commission de recrutement ? Qui entend les candidats à vos côtés ?

« La commission compte 3 autres membres :

  • 2 magistrats ayant travaillé à l’ENM dans le domaine de la formation initiale ;
  • Un coordonnateur des classes préparatoires “égalité des chances“. Il s’agit cette année de Frédéric Debove, universitaire privatiste et pénaliste qui s’occupe de la classe de Paris. »

Comment les entretiens se dérouleront-ils ?

« Les entretiens dureront environ 20 minutes. Nous souhaitons d’abord laisser 5 minutes aux candidats pour se présenter, revenir sur leur motivation pour la magistrature et leur parcours. Le quart d’heure restant donnera lieu à un échange, toujours sur les motivations, les parcours universitaires en termes de choix et de résultats, mais aussi les éventuelles expériences en dehors du cursus d’études (professionnelles, associatives…). L’objectif étant d’apprécier la personnalité générale de chacun des candidats.
Nous leur poserons aussi quelques questions sur les deux ouvrages qu’ils auront lus, pour vérifier leur capacité de réflexion et d’analyse. »

Un message aux candidats potentiels ?

« Soyez vous-même, ne cherchez pas à répondre à des représentations que vous avez des métiers de la magistrature ! Par ailleurs, ne pensez pas qu’il s’agit d’une première phase du grand oral des concours d’accès à l’ENM : à ce stade, nous ne recrutons pas encore de futurs magistrats, mais des étudiants qui doivent être suffisamment motivés pour s’inscrire dans un parcours de classe préparatoire exigeant. »

Classes préparatoires 2021/22

Les inscriptions seront ouvertes jusqu’au 16 avril minuit (heure de Paris)