L’ENM recrute des universitaires pour la correction de ses concours

Chaque année, des professeurs d’université et des maîtres de conférences en droit participent au recrutement des futurs magistrats en devenant examinateurs spécialisés adjoints au jury des concours d’accès à l’École nationale de la magistrature. Pour la session 2019, les candidatures sont à envoyer jusqu’au 29 mars prochain.

En 2018, l’École nationale de la magistrature a fait appel à près de 200 correcteurs – majoritairement magistrats – pour participer à la correction des épreuves écrites d’admissibilité et d’admission des 1er, 2e et 3e concours d’accès à l’ENM.

Des professeurs d’université et maîtres de conférences en droit sont ainsi recrutés pour corriger l’épreuve de connaissance du monde contemporain, la note de synthèse ainsi que les différentes épreuves juridiques : droit civil, droit pénal, droit public pour les épreuves écrites d’admissibilité, droit social, droit commercial, droit européen et droit international privé pour les épreuves orales d’admission.

La correction dématérialisée des copies d’admissibilité s’effectuera du 21 juin au 18 juillet (dates prévisionnelles). Elle s’accompagne d’une formation en ligne des correcteurs et ne requiert aucune présence à Bordeaux.

Pour les épreuves d’admission en revanche, les correcteurs devront être présents à Bordeaux au moins une semaine (5 jours complets) entre le 9 et le 20 septembre 2019.