Qui sont les nouveaux visages de la campagne des concours ENM 2020 ?

De nouvelles affiches ornent depuis peu la façade bordelaise de l’ENM. Dédiées à la promotion des concours de l’ENM 2020 destinés aux étudiants et aux professionnels en reconversion (inscriptions ouvertes jusqu’au 13 mars), elles mettent en scène 2 élèves magistrats de la promotion 2019 : Lucie et Matthias. Marie et Damien, également auditeurs de justice, les accompagnent sur d’autres visuels de communication de l’École, en particulier pour la campagne web. Retour sur leurs parcours.

Depuis le 13 janvier dernier, ils sont les nouveaux visages de la campagne des concours ENM 2020. Tous 4 sont auditeurs de justice de la promotion 2019 et vont bientôt achever leur scolarité à l’ENM avant d’effectuer un stage de 10 mois dans un tribunal judiciaire pour y exercer successivement, sous le contrôle d’un maître de stage, les différentes fonctions auxquelles ils pourront accéder à la fin de leur formation.

2 étudiantes issues du 1er concours

Lucie a commencé son parcours en droit par un DUT « Carrières juridiques ». Souhaitant « avoir une approche plus généraliste et plus pratique du milieu juridique », elle a suivi un master 1 « Droit privé fondamental » à l’université de Grenoble, puis un master 2 professionnel « Droit privé et sciences criminelles, profession judiciaire » à Lyon III.

Marie s’est inscrite en licence de droit à l’université Paris Est Créteil dans une filière qui lui permettait d’obtenir, en parallèle de sa licence, un diplôme d’université de droit européen. Elle a poursuivi ses études en master 1 de droit privé, puis en master 2 « Théorie et pratique du procès » à l’université de la Sorbonne.

Toutes deux ont 26 ans. Pendant leur préparation au concours, elles ont été assistantes de justice, respectivement dans une chambre commerciale et dans un tribunal des affaires de sécurité sociale.

2 professionnels en reconversion

Matthias a réussi le concours d’officier de police en 2012 et a débuté sa carrière en région parisienne, respectivement à Aulnay-sous-Bois, Sevran et Montreuil, notamment au moment des attentats de 2015. « J'exerçais comme officier de voie publique et je commandais des équipages comme la police secours, la brigade de soutien des quartiers, la brigade spécialisée de terrain et la brigade anti-criminalité », explique-t-il. Il a obtenu un détachement en 2016 comme directeur de Police municipale à Lyon et a été admis au 2e concours d’accès à l’ENM en 2018. À 33 ans, il fait donc partie de la promotion 2019 des auditeurs de justice.

Après des études en « Sciences et techniques des activités physiques et sportives » (STAPS) et l’obtention d’un certificat d'aptitude au professorat d'éducation physique et sportive (Capeps) en 2003, Damien, 40 ans, a été professeur d’éducation physique et sportive pendant 15 ans. Il a décidé de se reconvertir dans la magistrature en 2014 et a obtenu en 2017 une licence de droit qu’il a suivie à distance. Il a ensuite préparé le 2e concours de l’ENM avec l’institut d’études judiciaires (IEJ) de Paris.

Inscriptions aux 3 concours d’accès à l’ENM possibles jusqu’au 13 mars

Respectivement ouverts aux étudiants, aux agents publics et aux professionnels du secteur privé souhaitant se reconvertir dans la magistrature, les 3 concours d’accès à l’ENM viennent d’être réformés afin de les rendre plus accessibles.




Le 1er concours est réservé aux étudiants  titulaires d’un diplôme de niveau Bac +4 (ou d'une qualification reconnue au moins équivalente attestée) âgés de 31 ans au plus au 1er janvier 2020.

Le 2e concours permet une mobilité dans la fonction publique. Il s’adresse en effet aux agents publics ayant 4 ans d’exercice et âgés de 48 ans et 5 mois au plus au 1er janvier 2020.

Le 3e concours  est destiné aux personnes âgées de 40 ans au plus au 1er janvier de l’année 2020, justifiant de 8 années d'activité professionnelle dans le secteur privé, de mandat(s) de membre d'une assemblée élue d'une collectivité territoriale ou de fonctions juridictionnelles à titre non professionnel.

Concours d'accès 2020

Inscription jusqu'au 13 mars