27 élèves magistrats ont participé à la 12e Nuit de la crise

Dans la nuit du 29 au 30 novembre, 27 auditeurs de justice ont participé aux côtés de 151 étudiants d’école de commerce à la Nuit de la crise, un jeu de rôle organisé par l’INSEEC Business School. Objectif : apprendre à gérer une situation de crise pouvant survenir de manière inopinée en entreprise.

La 12e édition de la Nuit de la crise s’est déroulée du 29 au 30 novembre, de 22 h à 6h du matin, dans les locaux de l’INSEEC. 151 étudiants de cette école de commerce (dont 11 étudiants Erasmus) et 27 auditeurs de justice se sont prêtés à des jeux de rôle en imaginant un scénario catastrophe affectant la vie d’une entreprise.

Ainsi, deux équipes – les représentants du comité de direction d’une entreprise (PDG, directeur des ressources humaines, directeur du service juridique, directeur de la communication, directeur marketing et directeur financier) et les acteurs à l’origine de la crise (médias, clients de l’entreprise, concurrents, salariés de l’entreprise…) – se sont affrontées tout au long de la nuit.

Un exercice concret sur la gestion du stress

Dans le cadre d’un travail collectif proposé par le pôle économique, social et environnemental de l'ENM, cette action créée par l’INSEEC a permis aux auditeurs de justice de s’entraîner à la prise de décision, en équipe et dans un contexte stressant, après en avoir mesuré les enjeux et les conséquences sur les plans humain et économique, à court et moyen termes.
 

« Cette épreuve permet aux auditeurs de justice de vérifier leur capacité à s’organiser et à travailler dans l’urgence, à réfléchir collectivement et à mesurer toutes les conséquences de leurs décisions, ce qui contribue à les préparer à leur futur métier de magistrat. Il s’agit également de favoriser l’ouverture des auditeurs de justice sur le monde économique et de tester leur façon de s’adapter à un environnement et à des interlocuteurs nouveaux », explique Annick Quenioux-Birot, animatrice du pôle économique, social et environnemental pour la formation initiale.  

Mieux connaître le monde de l’entreprise

Les auditeurs de justice ayant choisi de participer à cette activité optionnelle ont ainsi pu découvrir la façon de travailler des étudiants en école de commerce et apporter leur expertise juridique. « Enrichissante et instructive, la Nuit de la crise fut l’occasion d’échanges nombreux et fructueux avec des étudiants d’une école de commerce. En participant à cette expérience, j’ai ainsi pu approfondir ma connaissance du monde de l’entreprise et notamment les différents métiers qui y sont exercés, ainsi que d’autres modes de pensée et de raisonnement. Très bien accueilli tant par les étudiants que par le corps enseignant, je garde de cette soirée un excellent souvenir », témoigne un élève magistrat qui a participé à cette 12e édition de la Nuit de la crise.