Reconversion professionnelle : 40 élèves magistrats prêtent serment

40 professionnels ayant débuté leur formation à l’ENM le 3 janvier dernier prêteront serment ce 20 janvier devant la cour d’appel de Bordeaux. Cette audience solennelle marquera une étape symbolique dans leur parcours de reconversion. À leurs côtés, 3 élèves magistrats du département international formés aux côtés des auditeurs de justice de la promotion 2021 participeront également à la cérémonie.

Accéder au cœur de l’office du magistrat

Durant la cérémonie solennelle, les 40 stagiaires s’engageront à respecter l’ensemble des règles déontologiques spécifiques à la magistrature – notamment le secret professionnel vis-à-vis des dossiers dont ils prendront connaissance pendant leur formation – devant la cour présidée par Isabelle Gorce, première présidente de la cour d’appel de Bordeaux, et en présence de Florence Poudens, avocate générale près ladite cour. Ils pourront ainsi accéder au cœur de l’office du magistrat : aux dossiers judiciaires, mais aussi à toutes les audiences et aux délibérés.

Dans le contexte sanitaire actuel, leurs proches ne seront malheureusement pas présents à la cour d’appel de Bordeaux, mais pourront visionner la cérémonie en direct.

Par ailleurs, une couverture de l’événement sera assurée demain à partir de 9h30 sur le compte Twitter de l’ENM, sous le hashtag #SermentCC2022.

Une variété de profils dans la magistrature

Chaque année, la prestation de serment des stagiaires issus des concours complémentaires de l’ENM est aussi le reflet de la diversité des profils dans la magistrature.
Cette nouvelle promotion se compose en effet de professionnels de 37 à 54 ans aux parcours variés dans les secteurs public et privé : des anciens avocats, mais aussi des juristes et responsables juridiques, des attachés de la fonction publique, des greffiers et directeurs des services de greffe judiciaires, des capitaines de police, des juristes assistants, un notaire, un gérant d’entreprise, un directeur fiscal, un rédacteur-en-chef…

Tous ont au moins 7 ans d’expérience « les qualifiant particulièrement pour exercer des fonctions judiciaires », selon les prérequis du concours de recrutement de magistrats du second grade de la hiérarchie judiciaire.

Prestation de serment d’élèves magistrats étrangers

Des élèves magistrats étrangers sélectionnés par le département international de l’ENM prêteront également serment ce 20 janvier, avant de débuter un stage de 4 mois dans un tribunal judiciaire.
Originaires du Niger, de Mauritanie et du Tchad, ils ont suivi pendant 7 mois les enseignements dispensés à l‘ENM aux côtés des auditeurs de justice de la promotion 2021.