Convention avec la Chambre régionale des comptes de Nouvelle-Aquitaine

Olivier Leurent, directeur de l’École nationale de la magistrature, et Jean-François Monteils, président de la Chambre régionale des comptes (CRC) de Nouvelle-Aquitaine, ont signé le 15 mai dernier, une convention de partenariat pour officialiser l’accueil en stage, chaque année, d’élèves magistrats au sein de cette juridiction financière de l’ordre administratif.

Signature de la convention entre Olivier Leurent, directeur de l’ENM, et Jean-François Monteils, président de la CRC Nouvelle-Aquitaine

Mieux connaître le tissu économique

La Chambre régionale des comptes de Nouvelle-Aquitaine , qui exerce une compétence générale en examen de gestion et contrôle budgétaire sur les collectivités et établissements locaux soumis aux règles de la comptabilité publique, reçoit depuis plusieurs années régulièrement des élèves magistrats en stage. « Cela permet aux auditeurs de justice d’avoir une meilleure connaissance du tissu économique régional, de ses enjeux et de ses problématiques dans le cadre desquels les CRC sont amenées à jouer un rôle de régulateur », explique Sandra Desjardin, chargée de mission pour la formation initiale à l’ENM.

Afin d’officialiser ce partenariat, l’ENM et la Chambre régionale des comptes de Nouvelle-Aquitaine ont signé, en mai, une convention établie pour un an renouvelable. Elle précise l’engagement de la CRC de Nouvelle-Aquitaine à accueillir chaque année au moins un élève magistrat lors d’un stage extérieur (d’une période de 7 semaines) ou à l’occasion d’un stage court à dimension économique (1 à 2 semaines).

Le stage extérieur, une expérience incontournable

La formation initiale, qui consacre environ 70% du cursus aux stages, comprend un stage extérieur   permettant d’appréhender un environnement professionnel autre que judiciaire et d’acquérir une culture générale de l’entreprise, de l’administration ou des institutions nationales. Une immersion favorisant ainsi l’esprit d’ouverture des élèves magistrats.
En février et mars derniers, ce sont 352 auditeurs de justice de la promotion 2017 qui ont été accueillis par 300 structures.