60 ans de l’ENM : une frise historique interactive à découvrir

Dans le cadre de ses 60 ans, l’ENM propose de redécouvrir les dates clés de l’École à travers une frise historique interactive disponible sur le site web dédié 60ans.enm.justice.fr. Celle-ci met en perspective l’histoire de l’École et ses missions au regard des grandes lois et réformes sociétales.

À travers 6 thématiques, la frise offre un éclairage historique illustré et interactif sur le contexte de création de l’École, son rôle, ses missions et son ancrage dans l’histoire judiciaire et dans notre société.

L’institution

L’École nationale de la magistrature a été créée en 1958 sous le nom de Centre national d’études judiciaires. Ce dernier est reconnu établissement public relevant du garde des Sceaux, ministre de la Justice en 1959 par l’ordonnance n°59-77.

L’accès à la magistrature

Au fil du temps, les voies d’accès à la magistrature se sont multipliées pour s’ouvrir aux professionnels souhaitant se reconvertir : création du concours réservé aux fonctionnaires, puis aux salariés du secteur privé, création des concours complémentaires, recrutement sur dossier. À partir de 2008, l’ENM a développé une préparation au concours dédiée aux étudiants alors issus de zones urbaines sensibles (aujourd’hui appelés les quartiers prioritaires de la politique de la ville). Ces évolutions convergent vers le même objectif : diversifier les profils dans la magistrature.

La pédagogie

La pédagogie de l’ENM a toujours évolué pour prendre en compte les changements sociétaux, les évolutions juridiques ou encore les réformes judiciaires. D’une part par la professionnalisation de la formation des élèves magistrats dès les années 1970 et d’autre part par l’émergence d’innovations pédagogiques en lien notamment avec les évolutions numériques.

L’international

Engagée dès 1958 dans la coopération internationale, l’ENM a été l’instigatrice de nombreuses démarches afin de promouvoir son expertise pédagogique et le droit continental à travers le monde, par exemple : la fondation de l’agence de coopération juridique internationale, du réseau européen de formation judiciaire, du réseau euro-arabe de formation judiciaire…

Les formations professionnelles spécialisées

L’ENM s’est vue confier la formation des partenaires de justice, tels que les juges consulaires, les délégués du procureur ou encore les juges de proximité. Grâce à la création du Département des formations professionnelles spécialisées (DFPS) en 2008, l’ENM conçoit et organise la formation de tous les acteurs amenés à concourir étroitement à l’activité judiciaire.

La formation continue

Le perfectionnement des magistrats est une des missions officielles de l’École depuis la loi organique de 1970. Afin de réaffirmer cet objectif, la formation continue des magistrats revêt, depuis 2008, un caractère obligatoire fixé à 5 jours de formation par an.