Concours complémentaire ENM 2019 : 80 postes offerts aux professionnels

L’arrêté du 23 mai 2019 fixant le nombre de places offertes au titre de l’année 2019 au concours de recrutement de magistrats du 2nd grade de la hiérarchie judiciaire vient d’être publié au Journal officiel. 80 postes sont ainsi offerts aux personnes justifiant d’au moins 7 ans d’activité professionnelle inscrites au concours complémentaire de l’École nationale de la magistrature. Les épreuves débuteront le 4 septembre prochain, pour une rentrée en janvier 2020.

L’année dernière, 80 postes avaient déjà été offerts aux personnes souhaitant se reconvertir dans la magistrature par le biais du concours complémentaire (2nd grade) de l’ENM, contre 50 en 2017 et 88 en 2016. Le dernier concours de recrutement de magistrats du 1er grade de la hiérarchie judiciaire date pour sa part de 2015.

En parallèle, 250 postes sont offerts aux candidats aux 3 concours d’accès à l’ENM, dont 58 pour les personnes en reconversion professionnelle (2e et 3e concours).

Professionnels depuis au moins 7 ans

Les candidats au concours complémentaire du 2nd grade de l’ENM doivent justifier d’au moins 7 ans d’expérience professionnelle dans le domaine juridique, économique, administratif ou social, les qualifiant particulièrement pour exercer des fonctions judiciaires.

Ils doivent par ailleurs être titulaires d’un diplôme de niveau bac + 4 et être âgés de 35 ans au moins au 1er janvier de l’année du concours.

Formation de 7 à 9 mois pour devenir juge ou substitut du procureur

Les lauréats du concours complémentaire 2019 feront leur rentrée à l’ENM en janvier 2020 pour entamer une formation probatoire de 5 mois : d’abord un mois d’enseignements à l’École, puis 4 mois de stage dans un tribunal de grande instance.

Ceux qui seront déclarés aptes à exercer la fonction de magistrat à l’issue de cette première phase de formation choisiront un poste de juge ou de substitut du procureur parmi une liste établie par la Direction des services judiciaires, en fonction de leur rang de classement au concours d’entrée.

Ils effectueront ensuite un stage de spécialisation de 2 à 4 mois, pour une prise de poste entre septembre et novembre 2020.