Les juges de l’application des peines de la promo 2014 réunis à l’ENM

C’est du 5 au 7 mars 2018 que les juges de l’application des peines de la promotion 2014 se sont retrouvés à Paris, dans les locaux de l’École nationale de la magistrature. Cette rencontre s’inscrit dans la volonté de l’ENM d’organiser chaque année des regroupements entre jeunes magistrats exerçant la même fonction et ce, plus d’un an après la prise de poste de chaque ancien élève.

Échanger sur les pratiques professionnelles et difficultés

Neuf juges de l’application des peines (JAP) se sont réunis durant trois jours à l’ENM Paris. L’objectif principal, lors de ces journées, fut de permettre à ces magistrats issus d’une même promotion d’échanger sur leurs pratiques professionnelles et difficultés. Trois grands axes ont donc été abordés : les questions techniques propres à leur métier, le juge de l’application des peines dans l’environnement judiciaire et les relations avec le Parquet. Par ailleurs, puisqu’ « il est parfois difficile pour un magistrat, notamment dans les premières années de sa vie professionnelle, d’évoquer ses émotions » explique Frédérique Iragnes, magistrate et coordonnatrice de formation, ces jeunes JAP ont également participé à un atelier sur la gestion de leurs ressentis. Objectif : apprendre à les reconnaître et à les expliquer pour mieux les appréhender lorsqu’ils sont en exercice.

Visiter le Centre National d’Évaluation de Fresnes

Également, une visite du Centre National d’Évaluation de Fresnes, lieu d’appréciation de la personnalité des condamnés à de longues peines et de la dangerosité de certaines catégories de prisonniers avant leur libération, a été organisée. « Pouvoir visiter les lieux et rencontrer les équipes pluridisciplinaires en charge des évaluations fut pour ces JAP une véritable opportunité de s’informer sur la réalité des situations, d’approfondir leurs connaissances et d’obtenir des réponses directes à leurs questionnements. » conclut Frédérique Iragnes.