Correction des concours ENM 2021 : candidatures jusqu’au 20 avril

L’ENM recrute des examinateurs spécialisés adjoints au jury pour corriger les épreuves des concours d’accès 2021, en particulier pour les épreuves de droit civil, de connaissance du monde contemporain et de note de synthèse. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 20 avril inclus pour les magistrats judiciaires et administratifs, professeurs d’université et maîtres de conférences.

Cette photo a été prise avant la crise sanitaire.
Cette photo a été prise avant la crise sanitaire.

L’ENM recrute actuellement des examinateurs spécialisés adjoints au jury des concours d’accès 2021, notamment pour la correction dématérialisée des épreuves d’admissibilité de droit civil, de note de synthèse et de connaissance du monde contemporain qui s’effectuera entre le 17 et le 21 juillet.

Des examinateurs sont également recherchés pour évaluer les candidats lors des épreuves d’admission qui se dérouleront du 6 au 24 septembre (dates prévisionnelles) à Bordeaux. La durée et le type des missions des examinateurs varient selon les épreuves.

Correction dématérialisée des copies des épreuves écrites

Pour les épreuves d’admissibilité, les magistrats judiciaires et administratifs, professeurs d’université et maîtres de conférences peuvent se positionner sur les épreuves de connaissance du monde contemporain, de droit civil, de droit pénal, de droit public et de note de synthèse.

Afin de garantir une double correction des copies, les examinateurs spécialisés travailleront en binôme : les candidats peuvent ainsi émettre un souhait de coopération avec un co-correcteur de leur choix. Ils accéderont à leur lot d’épreuves en se connectant à un serveur sécurisé : ils devront d’abord corriger des copies test anonymisées, avant de poursuivre la correction progressive de l’intégralité de leur lot.

Une semaine à Bordeaux pour faire passer les épreuves d’admission

Pour les épreuves juridiques d’admission, les magistrats judiciaires et administratifs, professeurs d’université et maîtres de conférences peuvent choisir de participer à l’évaluation des épreuves orales de droit de l’Union européenne, droit international privé, droit administratif, droit public et administratif, droit social ou droit des affaires.

Les examinateurs de ces épreuves devront être présents au moins 5 jours complets à Bordeaux.