L’ENM investit une nouvelle mission d’accompagnement managérial

Dans le contexte exceptionnel de Covid-19, la nouvelle mission d’accompagnement managérial et de développement professionnel lancée par l’ENM en septembre 2019 poursuit ses actions à distance. Objectif : accompagner les différents publics de l’ENM dans le développement de leurs compétences. Une innovation pédagogique qui s’appuie sur 3 dispositifs : le coaching, le co-développement, ainsi que le conseil et la formation.




Fruit d’une expérimentation de coaching menée en 2018 auprès d’auditeurs de justice, une nouvelle mission d’accompagnement managérial et de développement professionnel (AMDP) a été lancée par l’ENM en septembre 2019. « Cette mission prend tout son sens dans un contexte favorable à l’accompagnement individuel des managers dans la magistrature », annonce Guillaume Detoc, chef de mission AMDP à l’ENM. Grâce à cette nouvelle mission, les magistrats, qui seront peut-être amenés un jour à remplir des fonctions de managers, bénéficient d’un apport multiculturel dans leur formation. »

En raison des mesures de confinement, elle continue d’être proposée à distance à ses bénéficiaires. 3 types d’accompagnement permettent d’atteindre différents objectifs : le coaching, le co-développement, ainsi que le conseil et la formation.

Le coaching

En formation initiale ou continue, le coaching est proposé en séances individuelles. Il consiste en un accompagnement de 6 à 8 entretiens. « Ces entretiens strictement confidentiels ont pour objectif d’aider la personne à identifier les compétences dont elle dispose afin de les mobiliser en vue d’atteindre l’objectif qu’elle s’est fixé », explique Guillaume Detoc.

Les magistrats qui suivent une formation continue "changement de fonction”, comme nouveau chef de juridiction, secrétaire général ou chef de service, se voient proposer un coaching d’accompagnement managérial intégré à leur formation. Quant aux  élèves magistrats, ils ont la possibilité de bénéficier d’un coaching de réassurance (auditeurs de justice en situation de prolongation de stage) ou de transition professionnelle (stagiaires du concours complémentaire et candidats à l’intégration directe).

Le co-développement

Le co-développement a pour objectif de faire progresser la pratique professionnelle des managers par le biais de mises en situations. Destiné principalement au public de la formation continue, il se déroule en 6 à 8 séances, espacées d’un à deux mois. « Le co-développement professionnel est une technique d’animation basée sur l’intelligence collective entre pairs, c’est-à-dire entre des personnes exerçant le même métier, occupant la même fonction ou le même niveau hiérarchique. À l’issue de la séance, les participants ont appris collectivement d’une situation qu’ils peuvent potentiellement être amenés à connaître individuellement et ont également pu tirer profit du fonctionnement du groupe », détaille Guillaume Detoc.

Fin 2019, une centaine de personnes avaient bénéficié du co-développement, parmi lesquelles les coordonnateurs régionaux de formation (CRF). Un premier groupe de co-développement composé de nouveaux chefs de juridiction débutera courant 2020.

Le conseil et la formation

En parallèle du coaching et du co-développement, des ateliers d’accompagnement professionnel peuvent également être suivis en formation initiale et continue. Ainsi, en janvier dernier, les 69 stagiaires de la promotion 2020 issus du concours complémentaire ont bénéficié d’une séquence dédiée à la transition professionnelle. Ils se sont prêtés durant une demi-journée à des exercices leur permettant de prendre conscience des compétences déjà acquises au cours de leur parcours professionnel et des compétences attendues du magistrat. Co-animés par un magistrat coordonnateur de formation (CDF) et un coach professionnel de la mission AMDP, ces ateliers ont ainsi permis de croiser les regards pour sensibiliser les stagiaires aux enjeux de la transition professionnelle qu’ils ont entreprise. Ces ateliers seront renouvelés auprès des auditeurs de justice de la promotion 2020.

La mission AMDP intervient également en formation continue au sein de sessions consacrées au management sur des thématiques de développement professionnel, de gestion des conflits et de découverte du co-développement.

Enfin, en cette période de confinement, les cadres de l’École se sont vus proposer d’expérimenter l’évaluation à 180° ou à 360° dans une logique de développement managérial et de participer au premier groupe de co-développement en visioconférence.