La formation des conseillers prud’hommes révisée

Les ateliers en présentiel ont repris pour 397 des 1575 conseillers prud’hommes (CPH) actuellement en cours de formation. 50 ateliers dont la pédagogie a été révisée sont ainsi prévus à Paris, de septembre 2021 à début octobre 2022. L’École assure, depuis 2018, leur formation initiale obligatoire et commune d’une durée de 5 jours.

Des ateliers à la pédagogie révisée

Une adaptation à la crise sanitaire nécessaire

« La situation sanitaire a contraint l’équipe pédagogique du département des formations professionnelles spécialisées (DFPS) à adapter son programme. Les ateliers en présentiel ont été transformés en ateliers en distanciel et des choix pédagogiques ont été faits pour s’adapter aux contraintes du distanciel », explique Sophie Parmantier, sous-directrice et cheffe du DFPS. En effet, les séquences relatives à la déontologie et à l’audience ont été allégées pour porter l’accent sur la rédaction du jugement civil. « Ainsi, de janvier à juillet 2021, 37 ateliers ont eu lieu sous ce format, en complément de 2 ateliers tests intervenus à l’automne 2020 », ajoute-t-elle.

Reprise des ateliers en présentiel en version révisée

Depuis septembre 2021, les ateliers sont de nouveau organisés en présentiel. Ils sont répartis sur 8 sites : Paris, Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Rennes, Strasbourg et Toulouse.

« 50 ateliers dans une version révisée sont programmés de septembre 2021 à début octobre 2022. 46 formateurs se sont mobilisés et ont été formés à l’utilisation des outils et des supports pédagogiques élaborés par l’équipe pédagogique de l’ENM », précise Sophie Parmantier. « La reprise des ateliers en présentiel dans la version révisée concerne pour le moment 397 des 1575 CPH actuellement en cours de formation », ajoute-t-elle.

image

Une révision pédagogique pour se rapprocher des situations professionnelles rencontrées

La révision pédagogique des ateliers a eu pour objectifs « de favoriser la réflexion et les échanges entre les participants pour avoir encore plus d’interactivité, de rassurer les apprenants, notamment sur les différentes étapes de la rédaction, et enfin de permettre de se recentrer sur l’essentiel, au moyen d’activités allégées et plus précises » , confie Elsa Viette, coordonnatrice de formation au DFPS et référente auprès des conseillers prud’hommes. De ce fait, « de nouveaux exercices sont proposés, plus attractifs et plus proches des situations professionnelles auxquelles les CPH seront confrontés » poursuit-elle.

Une formation initiale obligatoire

Juges non professionnels, les conseillers prud'hommes tranchent les litiges individuels entre employeurs et salariés intervenus dans le cadre d'un contrat de travail. L’ENM est chargée de la formation initiale obligatoire des nouveaux conseillers prud’hommes, nouvellement nommés, depuis le décret n° 2017-684 du 28 avril 2017. « Chaque conseiller dispose d’un délai de 15 mois pour réaliser sa formation, et tout conseiller qui n’a pas satisfait à l’obligation de formation initiale dans ce délai, est réputé démissionnaire », rappelle Sophie Parmantier.