Une formation par jour pour les juges consulaires

Les 3377 juges consulaires de France bénéficient d’une formation initiale et continue organisée par l’ENM. Ces juges, qui siègent dans les tribunaux de commerce ou les tribunaux mixtes de commerce d’outre-mer ou les chambres commerciales échevinées des tribunaux judiciaires d’Alsace-Moselle, sont issus du monde de l’entreprise et élus par leurs pairs. Malgré la crise sanitaire, l’ENM assure la continuité de ses formations pour les juges consulaires en proposant toutes ces formations en distanciel depuis le début de l’année 2021.

Tribunal de commerce de Paris (source :Adobe Stock)
Tribunal de commerce de Paris (source :Adobe Stock)

Depuis le début de l’année, l’ENM maintient la globalité de son offre de formation pour les juges consulaires en format distanciel. « Si la crise sanitaire a conduit l’ENM à modifier le déroulement de ses formations afin de garantir la sécurité sanitaire des participants et des intervenants, l’Ecole a tout mis en œuvre pour assurer la continuité pédagogique de ces formations obligatoires. C’est une condition pour rendre une justice commerciale de qualité » explique Sophie Parmantier, cheffe du département des formations professionnalisées en charge de la formation des juges non professionnels et des collaborateurs de justice.

Qu'est-ce qu'un juge consulaire ?

Les formations initiale et continue des juges consulaires maintenues en distanciel

Ainsi, toutes les sessions de formation initiale des juges consulaires ont lieu en distanciel. « Entre le 1er février et le 11 juin 2021, ce sont 64 sessions de formation qui sont organisées pour former les 400 nouveaux juges consulaires élus en novembre 2020, soit pratiquement une session par jour » précise la cheffe de département. 36 formateurs se relaient pour assurer cette formation initiale en distanciel qui aborde tous les aspects de la fonction de juge consulaire : déontologie, procédure civile, rédaction des jugements, droit des contrats et du cautionnement, entreprises en difficulté.

En formation continue, 32 formations réunissant 1784 participants sont proposées aux juges consulaires au cours du 1er semestre 2021. Ces derniers peuvent choisir librement leurs formations parmi celles proposées dans le catalogue de l’ENM.

Un format préservant la qualité et l’interactivité

Pour ne pas perdre la qualité et l’interactivité des formations, tous les intervenants ont été formés par les coordonnatrices de formation de l’ENM pour utiliser les différentes fonctionnalités de la plateforme d’apprentissage en ligne, qu’il s’agisse de l’utilisation du chat, de la présentation de supports, des sondages, des ateliers ou des outils d’annotation virtuelle.

Les juges consulaires ont investi cette nouvelle modalité de formation en s’inscrivant en nombre aux sessions de formation continue proposées par l’ENM. Sandra Peralta, magistrate, coordonnatrice de formation, se réjouit du succès des formations en distanciel : « Si certains regrettent la convivialité des sessions en présentiel, beaucoup apprécient le caractère pratique du distanciel, outre sa nécessité en période de crise sanitaire. »

Anne-Cécile Soulard, magistrate coordonnatrice de formation, souligne quant à elle, la réactivité des intervenants : « Nous avons constaté avec plaisir que nos intervenants ont accepté de se lancer dans le distanciel avec nous. Ce n’est pas évident de s’adresser à un auditoire qu’on ne voit pas, mais la communication par le chat fonctionne très bien et tous, intervenants et participants, se sont adaptés très rapidement à notre outil de classe virtuelle ».