Reconversion : 40 candidats admis au concours complémentaire ENM 2021

Les résultats de l’édition 2021 du concours complémentaire de l’ENM ont été publiés ce 30 juin : 40 professionnels en reconversion débuteront ainsi une formation de 7 à 9 mois au métier de magistrat en janvier 2022, afin de devenir juge ou procureur.

Promotion de stagiaire issu du concours complémentaires

Alors que les 91 candidats déclarés admissibles au concours complémentaire de l’École nationale de la magistrature (2nd grade) ont débuté les épreuves d’admission le 7 juin dernier, la liste des 40 lauréats de la session 2021 vient d’être communiquée. Le jury a par ailleurs établi une liste complémentaire de 6 candidats.

Concours complémentaire : au moins 7 ans d’expérience professionnelle

7 à 9 mois de formation

Les futurs stagiaires issus du concours complémentaire 2021 suivront d’abord une période d’études d’un mois à l’ENM dédiée à la pratique et au savoir-faire professionnels.
Ils effectueront ensuite un stage probatoire de 4 mois dans un tribunal judiciaire, puis un stage de spécialisation à leur future fonction de 2 à 4 mois (à l’appréciation du jury) s’ils sont déclarés aptes à devenir juge ou procureur.

Au moins 7 ans d’expérience professionnelle

Le concours complémentaire de l’ENM au titre du second grade de la hiérarchie judiciaire est réservé aux candidats de nationalité française âgés d’au moins 35 ans le 1er janvier de l’année du concours, titulaires d’un diplôme de niveau bac +4 et justifiant d’au moins 7 ans d’expérience particulièrement qualifiante dans les domaines juridique, économique, administratif ou social pour exercer les fonctions de magistrats.

Reconversion professionnelle : d’autres recrutements sur concours ou sur dossier

Chaque année, en parallèle des stagiaires issus du concours complémentaire, d’autres professionnels en reconversion deviennent élèves magistrats.
Les agents du secteur public et les salariés du secteur privé respectivement admis aux 2e et 3e concours d’accès deviennent auditeurs de justice et suivent une formation de 31 mois.

Des recrutements sur dossier permettent également de se reconvertir dans la magistrature :